E32016 – Sony : La suite, le remake et la VR

J’aime bien Sony.

Vraiment.

Ils font pas que des trucs bien, mais je les aime bien.

Je les ai pas toujours aimé, fut un temps, j’étais super pro-Nintendo.

Et après je me suis dit que la guerre des consoles c’était de la merde.

Depuis que je regarde l’E3, je n’ai jamais vraiment été déçue par les conférences de Sony (j’en attends peut-être moins que les conférences de Nintendo, c’est sans doute vrai). Au mieux elles sont excellentes, et au pire c’est tout de même solide.

La seule chose vraiment décevante pour moi, chez Sony, c’est que leurs conférences sont À TROIS HEURES DU MATIN.

Étant à présent une adulte (presque) fonctionnelle, il était impossible pour moi de la regarder sans sacrifier de précieuses heures de sommeil alors que je devais aller bosser le lendemain. Ce qui m’a donc obligée à regarder le machin en replay très vite pour ne pas rater Nintendo à 18h en rentrant du boulot.

GOD DAMNIT SONY.

Cette année, ces braves gens de Sony ont décidé de commencer par un pre-show, avec plusieurs trailers et interview de développeurs.

J’aime pas vraiment les pre-show, mais soit.

Capture plein écran 26062016 005522

Le pouvoir de la GRS à l’oeuvre dans Bound

Parmi les jeux présentés au pré-show, les plus notables pour moi sont ABZÛ, de 505 games, qui semble être un jeu d’exploration sous-marine plutôt joli et coloré et Bound, de Plastic studio, un genre de plateformer à base de danse qui me semble également très joli. Durant ce pre-show ont également été montrés Hawken, Pyre, Eagle Flight (le jeu entièrement VR d’Ubisoft) et Watch Dog 2.

La véritable conférence commence enfin, accompagnée d’un orchestre symphonique, dans un théâtre à la Tony Awards.

J’ai comme une impression de déjà-vu, pas vous ? (Nintendo E3 2011)

D’entrée de jeu, Sony nous offre un enchainement rapide de trailer et de vidéos de gameplay sans blabla au milieu, ce qui n’est pas pour me déplaire, j’aime quand une conférence va droit au but pour me montrer des choses.

Capture plein écran 26062016 123116

C’est sympa Bordeciel en cette période de l’année

Le premier jeu de cette succession de trailers et séquence de gameplay est God of War Edition Kratos à la retraite, ce qui a beaucoup enthousiasmé le public. On y voit du Kratos vieux qui chasse le cerf avec un enfant et qui finit par se battre avec un troll. Je ne sais pas à quel point c’est fidèle au style de gameplay des premiers God of War, néanmoins c’est un jeu esthétiquement très beau qui fera sans doute plaisir aux fans.

Arrive The Last Guardian, celui qu’on attendait tous, celui qui est en plein enfer de développement depuis bien trop longtemps et qui revient montrer le bout de son museau et, miracle de l’E3, IL A  ENFIN UNE DATE DE SORTIE ! Après presque 10 ans à l’attendre, il sortira enfin le 25 octobre.

Capture plein écran 26062016 122448

[FANS SCREAMING IN THE BACKGROUND]

Des cris de joies ont été poussés dans l’assistance, quelques larmes versées aussi, sans doute. En tout cas, j’ai hâte de poser mes mains dessus, depuis le temps que sa réputation le précède et qu’il se fait attendre. J’espère qu’il sera à la hauteur des attentes de tout le monde.

Je ne suis que tristesse en t'attendant.

Je ne suis que tristesse en t’attendant.

Après la hype Last Guardian arrive la hype pour Horizon – Zero Dawn, annoncé l’année dernière et malheureusement repoussé à 2017, et que j’attends également beaucoup. Pour se faire pardonner, Sony nous offre une longue séquence de gameplay à base de chasse aux bernard l’hermite robots géants. Le jeu m’intéresse toujours autant et je pense que je serai dans les premiers à investir dedans.

J’ai à peine le temps de me remettre de ma hype que commence un nouveau trailer, cette fois-ci de Detroit – Become Humain de Quantic dream (Heavy Rain) qui avait été annoncé à la Paris Games Week l’année dernière. Detroit est jeu d’enquête où nous incarnons plusieurs personnages, (dans ce trailer il s’agit de Connor, un androïde négociateur) et où tous nos choix ont une incidence. Et y a un paquet de choix.

Oui, l'image est floue parce que c'est allé vite. Shut up.

Oui, l’image est floue parce que c’est allé vite. Shut up.

Le concept m’a l’air très intéressant, même si le trailer est légèrement cliché et que les jeux « mes choix ont des conséquences » commencent à être un peu redondants. Detroit à l’air d’avoir une arborescence scénaristique assez énorme, ce qui pourrait vraiment le faire sortir du lot. Reste maintenant à voir si Quantic Dream va savoir gérer sa narration correctement…

On enchaine très très vite avec un trailer d’un jeu aux abords mystérieux.

« Quoi ? Qu’est-ce ? Serait-ce P.T ? » On pouvait presque entendre murmurer dans l’assistance.

Et bien non, ce n’était P.T, mais Resident Evil 7 (ou Resident eVII, si on veut conserver le titre intelligent).

Smart title is smart.

Smart title is smart.

Bien que les jeux de type action/survival/horror ne m’intéressent absolument pas, cet opus à l’air de vouloir marquer un retour aux sources de la série et donc de se recentrer sur son aspect survival horror. Ça pourrait être un pari réussi pour Capcom (ça me fait super mal de le dire…) et ça pourrait très bien redonner de l’élan et de la fraicheur à une licence en perte de qualité et de vitesse.

Le jeu sera également compatible/disponible Playstation VR et sortira le 24 janvier prochain.

Et c’est sur ces bons mots que s’ouvre la partie Playstation VR de la conférence, dont la sortie est prévue pour le 13 octobre et pour lequel 50 jeux seraient prévus, notamment Star Wars Battlefront, Batman Arkham VR, Farpoint (un jeu type FPS exploration), mais également le petit FFXV, ou du moins une mission spéciale. Ça nous fait un lineup plutôt correct pour le Playstation VR, c’est bien. J’espère pour Sony qu’il finira pas comme le PS move.

Jouez en VR pour la modique somme d'UNE PS4.

Jouez en VR pour la modique somme d’UNE PLAYSTATION 4

Après ce petit segment ma foi correcte, nous avons droit à l’habituel trailer/séquence gameplay de Call of Duty (ici Modern Warfare remastered… ou Infinite Warfare, j’en sais rien du tout) sur lequel je ne vais pas m’étendre, c’est Call of Duty, c’est la même formule depuis 10 ans.

Ils ont l'air si heureux !

Ils ont l’air si heureux !

Néanmoins, CoD a permis de nous préparer à l’annonce suivante : Crash Bandicoot remastered is coming, y’all, et ce remaster comprendra Crash 1, 2 et Warped, pour le plus grand bonheur de… tout le monde probablement.

Liesse, joie, larmes des fans dans l’assemblé. MAIS avant d’avoir le jeu ou même des images de jeu, Crash sera d’ores et déjà disponible comme personnage jouable dans le prochain jeu Skylanders… C’est, bien, je suppose.

Trouve quelqu'un qui te traiteras comme Sony traite Hideo Kojima.

Trouve quelqu’un qui te traiteras comme Sony traite Hideo Kojima.

Mais la véritable bombe de la soirée, ce n’était pas la date de sortie de The Last Guardian ou même l’annonce de Crash remastered, mais bel et bien le retour d’Hideo Kojima, arrivant sur scène tel un roi revenant parmi les siens, marchant sur un tapis de lumière et nous bénissant de ces quelques mots : « Hello everyone. I’m back »

Que vous pourrez traduire par « EAT MY ASS, KONAMI ! ».

Et évidemment, le roi ne rentre jamais les mains vide, il arrive les bras chargés de présents, ici sous la forme de Death Stranding, un jeu… Dont on ne sait rien, en fait, si ce n’est que Normal Reedus est nu sur une plage après une césarienne, avec pour seule compagnie des poissons morts.

Y a un concept.

Capture plein écran 26062016 163328

Les fesses de Normal Reedus et de l’imagerie pseudo-religieuse ? Pas de doute, c’est bien du Kojima

C’est obscur, mais c’est Kojima, il peut se permettre de venir avec le teaser d’un truc super obscure, les gens l’aduleront quand même.

Au moins, il a eu son heure de vengeance contre Konami et c’est ça c’est beau.

Grâce à Sony, faites l'expérience de l'ascenseur émotionnel !

Grâce à Sony, faites l’expérience de l’ascenseur émotionnel !

Et histoire de conserver la hype, c’est le moment d’annoncer… Spiderman

Pas que le jeu est mauvais hein, c’est juste que passer de Kojima à ça n’était pas un des choix les plus judicieux que Sony ai fait en terme d’organisation de conférences.

Et pour conclure, et après avoir parlé de Lego Star Wars VII, la conférence se termine sur une séquence de gameplay de Days gone, survival horror, présenté un peu plus tôt dans la nuit durant la conférence.

C’est… dommage de conclure sur une note aussi molle alors qu’ils avaient Death Stranding, même si c’est pas encore un vrai jeu, la présence de Kojima fait la différence.

J’ai également été surprise de l’absence de No Man’s Sky, qui est l’un des jeux les plus attendu de la PS4 (bon, c’est vrai qu’il a été encore repoussé, mais tout de même) ou même de Dreams de MediaMolecule, présenté l’année dernière.

La conférence était plutôt satisfaisante sans être extraordinaire : des jeux, des bonnes surprises, une date de sortie pour The Last Guardian et un orchestre, mais elle reste selon moi en deçà de celle de l’année dernière, qui avait su bien plus me surprendre.

D’une manière un peu plus générale, l’E3 2016 a été plutôt bonne, bien que très axée sur la VR (dont je n’ai strictement rien à battre), des jeux intéressants (notamment Fe, présenté durant la conférence EA), des suites, des remakes. Mais mis à part les nouvelles informations sur le nouveau Zelda, rien de particulièrement hypant cette année.

On repassera l’année prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s