Hatoful Boyfriend – Amour, gloire et pigeons

Mon amour pour les trucs un peu idiots n’a aucune limite.

J’adore les blagues de merde dans Osomatsu-San, les voix des méchants dans Nicky Larson, et je pleure de rire devant des vidéos de chats qui se cassent la figure (vous pouvez me juger, je n’ai aucune forme de honte).

Vous vous doutez donc que ce goût pour les trucs débiles s’étend évidemment aux jeux vidéo : J’aime les concepts étranges, l’humour loufoque, les trucs complètements barrés et j’en passe.

Bien évidemment que lorsque j’ai vu Hatoful Boyfriend, un jeu où il faut draguer des pigeons, j’ai sauté sur l’occasion.

Ça a changé ma vie pour le meilleur.

Hatoful Boyfriend, c’est tout l’amour qu’une personne peut porter aux oiseaux, couplé à un incroyable talent d’écriture, le tout concentré en un Visual Novel (comprenez DU TEXTE, BEAUCOUP DE TEXTE) indépendant complètement barré.

Il avait tout pour me plaire, en somme.

Autant dire que j’ai jamais autant été impliquée dans la vie quotidienne d’oiseaux avant.

Mais il faut un début à tout, n’est-ce pas ?

Et comme d’habitude, ça a mangé mon âme et je me suis sentie obligée d’écrire un article dessus.

On ne se refait pas, que voulez-vous.

Hatoful Boyfriend (qu’à partir de maintenant j’appellerai Hatokare, parce que c’est plus court à taper) est sorti tout d’abord en 2011 sur PC, puis a eu droit à un remake HD en 2014 sur Steam, puis plus tard sur PS4 et PSVita.

Et là, vous allez me dire « Un remake HD et deux portages ? Pour un jeu de drague de piafs ? », ce à quoi je vous répondrai « Oui, parce que draguer des piafs, c’est bien ».

Plus sérieusement, ce qui fait la force, et donc le succès d’Hatokare, c’est avant tout son écriture, et plus particulièrement sa capacité à prendre à revers les clichés du genre Dating Simulator (donc du jeu de drague, type Tokimeki Memorial) pour en faire non seulement quelque chose de très con, mais aussi de très profond quand on prend le temps de le terminer.

Et également parce que c’est un jeu de drague de piaf, et que personne ne résiste à un bon jeu de drague de piafs.

Ils sont si BEAUX

  • HISTOIRE

Pour vous expliquer pourquoi ce jeu est brillant, commençons d’abord par l’histoire (car oui, même un Dating Sim de pigeons a une histoire) :

Le jeu est divisé en deux partie, la première est un Dating Simulator comme on les aime, une histoire de base très simple, des clichés tous pourris, et pleins de routes à débloquer.

Dans cette partie, nous suivons les aventures de Hiyoko Tosaka, une jeune adolescente, faisant sa rentrée en classe de première au prestigieux lycée St Pigeonation, un établissement scolaire où viennent étudier des oiseaux du monde entier.

En tant qu’humaine, étudier dans ce lycée est pour vous un immense privilège, et une occasion unique de côtoyer des oiseaux de tout plumages.

Notre héroïne, regrettant de ne pas avoir profité de son année de Seconde, décide que cette année, elle fera tout pour s’amuser et se créer des souvenirs inoubliables.

Cela se traduisant pour vous en « DRAGUER DU PIGEON À TOUT PRIX !! ».

Tout ce qu’il y a de plus normal pour un Dating Sim, vous en conviendrez.

À part peut-être la légère aviphilie de l’héroïne…

On peut tous s’identifier à elle !

  • PERSONNAGES

Dating Sim oblige, on retrouve dans Hatokare tout plein de délicieux pigeons à draguer, que ce soit l’ami d’enfance, le beau-gosse du lycée, le sportif ou même la vendeuse de Takoyaki.

C’est bien simple, il y en a pour tous les goûts, de quoi contenter même le plus difficile des zoophile (je suis désolée, je n’écrirai plus jamais ça).

Vu la quantité de personnages du jeu, je ne vais malheureusement pas pouvoir vous parler de tous, je vais donc juste vous parler de ceux qui m’ont le plus marqués (même s’ils sont TOUS importants à l’histoire du jeu, et notamment à la route finale).

Commençons tout d’abord par notre héroïne, la charmante et délicate Hiyoko, seule humaine du jeu.

ET QUELLE HEROINE !

Hiyoko est la meilleure héroïne de Dating Sim du monde (sauf peut-être face à celle de My horse prince mais… vous êtes pas prêts pour un autre jeu zoophile). Elle est courageuse, sarcastique, un peu débile et COMPLÈTEMENT MÉGALOMANE.

Le gros de ce qui rend le jeu si excellent est en grande partie dû aux pensées et aux répliques d’Hiyoko, qui sont complètement craquées.

Tout ça parce qu’elle veut rentrer chez elle plutôt qu’étudier.

Elle aime démolir le quatrième mur à coup de talon, casser la figure à des pigeons punks (des… punk-geon ?) et manger des nouilles dans sa grotte en regardant des animés de magical birds.

Hiyoko est un exemple pour nous toutes.

Avec une héroïne aussi extravagante, vous pensez bien que le reste du cast sera du même acabit, ce qui se confirme très vite avec Ryouta, le meilleur ami d’Hiyoko.

Ryouta est l’exemple parfait du personnage qui aurait dû être un bon gros cliché (à savoir celui de l’ami d’enfance dont la mère est malade et qui doit travailler pour payer l’hôpital).

À l’exception près que les petits boulots que Ryouta fait pour subvenir aux besoins de sa mère impliquent les 2/3 du temps qu’il se balade en robe.

5d55fc6319cb8918b7039917faf0272897727b4e347ca21416pimgpsh_fullsize_distr

C’est pour le travail !

Ryouta n’a que faire de vos conventions sociales ou de votre division homme/femme, il est adorable et il est là pour la THUNE.

Mais cet enfant est bien plus qu’un joli minois, en plus d’être aussi pur que la rosée du matin, il est aussi sarcastique, courageux, et surtout très émouvant.

Il doit être protégé à tout prix.

Mais vous ne jouez pas à ce jeu pour avoir un tête à tête émotionnel avec un pigeon asthmatique, n’est-ce-pas ? Vous êtes là pour des répliques débiles et des situations improbables, hein ? Pour du bon humour absurde japonais comme on les aime, pas vrai ?

Okosan est fait pour vous (Okosan est l’oiseau parfait, pour être honnête).

Okosan, c’est un petit peu l’outsider. Le genre de personnage dont on ne sait absolument pas ce qu’il fout là, on sait pas pourquoi il passe son temps à parler de pudding, mais on approuve son mode de vie.

Okosan aime courir et parler de lui-même à la troisième personne, Okosan aime le pudding, Okosan trouvera un jour le véritable pudding et fera honneur à son dieu.

e938a1896504567454beead8213bf2e4e81b4aa80411d10d67pimgpsh_fullsize_distr

COO COO MOTHERFUCKERS

Okosan est le meilleur personnage du jeu et aucun débat ne sera accepté sur ce sujet.

« Mais que faire si le sport n’est pas votre délire et si Okosan ne vous plait pas ? » Me direz-vous.

Premièrement, permettez-moi de vous faire part de mon incompréhension, parce que Okosan est parfait, et deuxièmement, ne vous inquiétez pas, car Hatokare a tout prévu pour vous, afficionados de tsundere et autres « types silencieux ».

En faisant un détour par la bibliothèque pour rendre un livre, vous ferez la connaissance de Nageki.

7cdf13bc0f4b1702e972e60ac380af4f7eff6c03aecd32b9aepimgpsh_fullsize_distr

Cet adorable enfant

C’est le type « réservé » du jeu (donc le perso que tout le monde adore). Il est tout le temps dans la bibliothèque à lire des livres et ne parle à personne. Au fur et à mesure, vous deviendrez la personne la plus proche de lui, et ça vaudra tout l’or du monde.

Nageki, c’est un peu le personnage que les trois quarts des joueurs choisissent en premier parce qu’il est timide, il est mystérieux, il est ADORABLE et vous avez BESOIN DE LUI DONNER DE L’AMOUR.

C’est aussi le personnage qui va vous briser le cœur en moins d’1h.

Bon courage !

À propos de courage, vous en aurez besoin pour la route de Shu.

103e15eb386baa31a01645cf3bf2250d9cb8a895e4cd3b05f0pimgpsh_fullsize_distr

Celui que tu ne veux pas draguer, mais que tu dois draguer… DEUX FOIS.

Je vais pas parler de Shu.

Shu est un mauvais piaf.

Shu est puni.

  • LE JEU QUI VA RUINER VOTRE VIE

Après avoir fini avec 1/3 du campus et une vendeuse de Takoyaki (j’exagère à peine, il y a 13 fins), s’ouvrira la deuxième partie, où il n’est plus du tout question de draguer quoique ce soit. Principalement narrative, celle-ci répond aux questions qu’on se posait tout au long du jeu, telles que :

  • Pourquoi des oiseaux ?
  • Pourquoi si on finit avec personne on se fait assassiner ?
  • Pourquoi l’héroïne est-elle troglodyte ?

Cependant, il y a une question à laquelle le jeu ne vous répondra jamais, et cette question est :

« POURQUOI JE PLEURE, PUTAIN ? »

Car ce serait bien trop facile si Hatokare était SEULEMENT un jeu complètement con, il faut évidemment qu’il fasse partie de ces histoires dans lesquelles on se lance pour la rigolade, parce qu’il a coûté 2 euros et qu’on a du temps à tuer, mais qui finit par vous attraper par la manche et vous taper méchamment dessus avec des émotions jusqu’à vous faire repenser vos choix de vie.

Non, je ne suis pas dans l’hyperbole.

Dans cette partie du jeu, tout se déroule comme sur une route normale jusqu’au 2 septembre, arrivé à cette date, le ton du jeu basculera complètement, passant de Dating Sim débile à THRILLER PSYCHOLOGIQUE ou votre objectif sera (entre autres, mais vous le dire serait du spoil de la pire espèce) de découvrir le sordide secret de St Pigeonation.

C’est à ce moment-là qu’on se rend compte de la qualité d’écriture du jeu, qui aura été capable de vous mentir sur ses intentions DEPUIS LE DÉBUT tout en vous donnant des indices pour que vous vous rendiez compte seulement à la fin que TOUT ÉTAIT LIÉ.

C’est quand même assez incroyable que l’un des plus gros plot-twist du jeu vidéo vienne d’un Dating Sim avec des oiseaux.

Perso, j’y pense tous les jours.

Mais vous savez ce qui est bien ?

C’est qu’une fois que vous avez fini Hatoful Boyfriend, que vous en êtes ressorti changé, grandi, et légèrement en manque d’interactions avec Okosan, VOUS POUVEZ JOUER À LA SUITE !

Enfin… quand je dis suite, c’est plutôt une pré-suite, et même pas parce que ça se passe pas après le jeu mais pendant le jeu vu que c’est juste une déviation du scénario, mais pas vraiment un spin-off non plus vu que Hiyoko reste l’héroïne.

C’est presque aussi compliqué à expliquer que la chronologie officielle des Zelda.

Et vous savez ce qui est ENCORE MIEUX ?

C’est que Hatoful Boyfriend Holiday Star est encore pire que le premier, que ce soit sur le plan de la débilité que sur le plan émotionnel.

20170223190744_1

WITNESS ME !

Après tout ça, que demande le peuple ?

 En conclusion, Hatoful Boyfriend est un véritable iceberg qui saura vous faire éclater de rire et vous faire pleurer 2 heures plus tard. C’est un exemple d’écriture, et l’illustration parfaite du proverbe « l’habit ne fait pas le moine » (ici ce serait plutôt « le plumage ne fais pas l’oiseau », je suppute).

J’aime être émotionnellement compromise par des pigeons.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s