Boulon et ses amis à l’école des ninjas – Épisode 14 : La véritable puissance du blabla-no-jutsu

La semaine dernière, nous avons appris que le Grand Méchant™ de l’histoire était en réalité Sumire, celle que nous aimions tous tant, qui possédait les gens pour absorber leur chakra pour alimenter une invocation géante, le tout en vue de détruire le village et accomplir les dernières volontés de son père.

Rien que ça.

Et grâce l’œil magique de Boulon, ce dernier, Sumire et le monstre se sont retrouvé téléportés dans une dimension parallèle.

Rien que ça.

L’épisode commence sur un flashback sur les invocations, car on aime les flashbacks, puis Kakashi nous parle du Nué, qui est un monstre d’invocation spécial parce que d’une autre dimension et qu’il s’est probablement barré dans sa dimension d’origine avec sa maitre et pourrait réapparaitre à tout moment.

Donc c’est un peu la merde.

Heureusement que Boulon est assez inconscient pour les avoir suivis.

pourquoi j'ai fait çaaaaaa

C’est en principe là que tu remets en question des choix de vie.

Pendant que Boruto plonge dans les abysses du MAL™, nous retrouvons Shikadai, Inojin et Denki à la recherche de Boruto  près du cordon de sécurité délimitant le combat avec le Nué, car tout le monde sait que là où y a de la merde, Boruto y est obligatoirement.

Voyant que Boulon n’est pas de ce côté, mais étant donné que c’est sans doute une histoire de spectre™ (parce qu’ils sont pas au courant pour Sumire) ils déduisent qu’il devrait donc être dans le parc. Au même moment, Shikadai remarque des lueurs étranges dans le ciel.

c'est un mauvais signe ça

Ça, mon grand, ça s’appelle un mauvais signe.

Pendant ce temps, Boulon arrive enfin à destination et ses retrouve dans un genre de marais ténébreux plein de nuages du MAL et de grosses racines, puis se fait attaque par le Nué, qui aurait vraisemblablement mangé Sumire.

Après une tentative de clone plus ou moins fructueuse, grâce à laquelle arrive à planter son kunai dans le front du monstre par je ne sais quel miracle, Boulon se fait éclater puis sauvé de justesse par Mitsuki-spaghetti, qui a décidé de se joindre à la petite fête sans nous prévenir.

tojours aussi dégueux

Ça ne cessera jamais d’être malsain.

Comme à son habitude, Mitsuki connait tous les secrets de l’univers et explique que Nué n’a pas pu bouffer Sumire vu que c’est elle qui le contrôle, ce qui rassure Boulon, qui refuse toujours de croire que Sumire aurait en pleine connaissance de cause agressé des gens puis invoqué un monstre géant pour détruire le village, et ce, malgré ses aveux.

Boruto fait encore plus confiance aux gens que Phoenix Wright, c’est impressionnant.

parce que c'est ELLE

Oui… Parce que c’est littéralement elle la responsable !

Ils n’ont malheureusement pas le temps de s’appesantir sur tout ça puisqu’ils ont tout de même une grosse bébête à leurs trousses et même si elle est plus petite, ben ils peuvent quand même mourir.

Et mourir, c’est pas cool.

Mitsuki tente un jutsu d’air pour ralentir la bestiole, ce qui est plutôt efficace grâce à son statut de « perso complètement craqué », pendant que Boulon utilise à nouveau des clones pour prendre de la hauteur et faire des diversions à base d’explosifs.

le grand méchant loup

« Le loup gonfla ses joues, souffla souffla de toutes ses forces… »

Grâce à son œil de personnage principal, Boulon réussit à voir le chakra circuler dans le Nué réussit à taper dans l’un des nœuds et au même moment active ses explosifs, ce qui en plus de manquer de tuer Boruto (mais ça on a l’habitude), détruit une partie du décor et immobilise la beyte

PUNI

VILAIN CHIEN ! VILAIN !

Mitsuki, toujours aussi assoiffé de sang car il n’a tué personne depuis son arrivée, décide que c’est à lui d’achever le machin et lui balance un éclair, parce que visiblement ce gamin est l’Avatar et maîtrise TOUS LES ÉLÉMENTS.

Malheureusement pour lui, son attaque est interceptée par un mur d’eau lancé par Sumire, qui était tranquillement planquée an haut d’une souche pour observer, parce que quand tu crées une arme ultime, faut quand même la protéger un peu quoi.

On peut m’expliquer pourquoi des enfants de 11 ans peuvent maitriser des jutsu élémentaires alors que Naruto avait 17 ans et a mis 3 semaines à couper une pauvre feuille de chêne avec son esprit pour maitriser le vent ?

Nan parce que je sens une certaine injustice là…

Mitsuki et Boulon tentent un nouveau blabla-no-jutsu pour la raisonner, mais elle a la tête bien trop enfoncée dans son rectum pour voir les choses en face et continue de nous parler de sa mission, de la vengeance et du fait qu’elle est très méchaaaante.

TU AS ONZE ANS

Une guerre de quoi ? T’as 11 ans !

Après une petite séquence flashback sur le passé tragique™ de Sumire, où elle parle de son enfance recluse parce que son père, ancien de la Racine, a été persécuté après la guerre et que sa mère est morte de stress, le combat reprend et Mitsuki et Sumire sont bien décidés à s’entre tuer.

Boruto, toujours prêt à sacrifier son intégrité physique pour l’amitié™, décide à nouveau de s’interposer pour qu’ils arrêtent leurs conneries et se fait par la même occasion poignarder dans le bras.

Il invoque le blabla-no-jutsu de la dernière chance combiné au pouvoir de l’amitié™ pour la convaincre d’arrêter de vouloir se venger, comme si elle venait pas de lui planter une arme blanche dans le bras, parce qu’il sait qu’elle s’amusait dans la classe.

ELLE A VOULU VOUS TUER

ELLE A VOULU VOUS TUER ! PLUSIEURS FOIS !

Le pire, c’est que ça fonctionne !

Sumire commence peu à peu à perdre son aura du MAL et Boruto (ou Mitsuki) en vient à la conclusion que si elle ne possédait que les gens perturbés, c’est parce que c’était plus facile pour elle de posséder les gens proches de son état mental, et que le spectre™ quittait leur corps après un choc émotionnel type blabla-no-jutsu ou grande claque dans la gueule parce que perte du lien, etc.

Évidemment, Sumire réfute ses accusations d’humanité.

on avait compris

On avait compris au bout de la 119 fois, je crois.

N’étant pas trop d’accord avec l’idéalisme de Boulon, elle décide d’appeler Nué pour qu’il absorbe tout son chakra et explose pour ainsi tuer Mitsuki et Boruto. Ce qui ne marche pas tout à fait comme prévu lorsque Nué refuse tout simplement d’attaquer et décide de se frotter à elle comme un chat.

Un gros chat à tête de singe, mais un chat quand même.

Boruto profite de ce moment de diversion pour faire comprendre à Sumire que le Nué la considère comme sa mère, vu qu’elle l’a dressé et tout, et que ce serait trop pas bien de le manipuler pour tuer des gens comme elle l’a été par son père.

Il part dans un monologue sur la vie et le libre arbitre.

shook

L’instant « Cheveux Ghibli » de l’épisode.

Ce qui fonctionne et brise le Gozu Tenno dans le dos de Sumire.

Boulon maitrise enfin le blabla-no-jutsu en combat sérieux !

Mais on a pas trop le temps de se réjouir parce que la dimension parallèle dans laquelle ils sont enfermés commence à s’effondrer pour on ne sait quelle raison.

Sumire est sur le point de se laisser crever là à déprimer, quand son droit de flashback la ramène à la réalité et elle constate que Boruto, dans sa grande bonté d’âme, était resté à côté d’elle, refusant de la laisser crever ici.

friendship2

« PARCE QUE OHANA SIGNIFIE FAMILLE, BITCH »

Ils finissent donc par s’échapper du monde parallèle à dos de Nué, pendant que Mitsuki et ses bras spaghetti se cassent le cul à s’accrocher aux branches pour les suivre.

Le Nué fini par s’arrêter, car c’est pas son boulot de retourner dans leur monde (et aussi probablement pour donner une intensité dramatique par le biais d’un sacrifice) et ils doivent se taper le reste du chemin à pied

Ils manquent de rater le vortex, mais heureusement, Boruto, grâce aux pouvoirs combinés de son œil et de l’amitié™, capte le signal de ses amis de l’autre côté et rouvre le vortex avec toute la délicatesse qu’est sienne, c’est-à-dire à coup de poing.

C’est pratique l’amitié™, quand même.

Ils atterrissent dans leur dimension tant bien que mal, juste à côté de Shikadai et des autres, qui s’empressent de leur demander si tout va bien.

Et aussi ce que Sumire fout avec eux, mais bon, ça…

g encir fayi mourir

 « Oh, tu sais, on a été transporté dans une dimension parallèle, on a papoté, j’me suis fait poignarder… La routine, quoi ! »

Mais évidemment, tout ne pouvais pas se passer aussi bien et d’autre ninjas arrivent, vraisemblablement pour appréhender Sumire pour invocation prohibée de monstre géant.

Heureusement, Sai est parmi eux et, après avoir demandé à son fils ce que la moitié de la promotion 20xx de l’académie ninja faisait dehors à 5h du matin, s’adresse à Sumire pour savoir comment l’aider à la remettre dans le droit chemin, parce que lui aussi a eu une phase de « je vais détruire le village ».

À vrai dire, tous les habitants de Konoha connaissent cette phase.

Tandis que Sai s’en va avec la promesse de simplement taper un peu la discut’ avec Sumire, Boruto remarque que l’aura du Nué est toujours attachée à sa propriétaire, et qu’il serait donc toujours vivant.

Ce qui emplit Sumire de joie, car en plus d’éviter la prison, elle a le droit de garder son monstre de destruction massive.

coucouuuu

« COUCOU MAMAN, J’SUIS RENTRÉ ! »

Le soleil se lève sur Konoha tandis que Boulon promet de raconter ses folles aventures à ses potes, et tout est bien qui finit bien.

Enfin presque, car ils sont tous en retard à l’école à cause de ces conneries.

le jour se leeveu

« Vous sentez cette odeur ? C’est l’A M I T I É ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s