Boulon et ses amis à l’école des ninjas – Épisode 16 : L’art de marcher au plafond

Dans le dernier épisode… Il ne s’est rien passé pendant 15 minutes, puis dans les 5 dernières minutes Sumire est revenue à l’académie pour revoir ses amis, Naruto a filé des infos sur le Nué à Sasuke (que j’aurai aimé ne pas revoir) et on a vu des mecs parler de « l’arrivée des dieux dans ce monde » et d’un problème avec des dimension comme si on allait comprendre ça en 2 minutes.

Cette semaine (enfin, y a deux semaines, parce que j’ai toujours du retard… woops ?), nous retrouvons nos jeunes ninjas favoris, toujours sans salle de classe fixe, en cours de marche sur murs, avec en premier ligne Denki, qui se foire lamentablement.

Les autres essaient de lui expliquer comment il doit faire pour que ça fonctionne, mais ce pauvre Denki n’y comprends tout simplement rien.

l'expert a parlé

C’est vrai que tu t’y connais bien en ras-le-bol.

Ils ont beau lui dire de se relaxer, de malaxer (j’ai toujours trouver ce mot salace) son chakra et de le sentir descendre dans les pieds, rien n’y fait et Denki déprime un peu car ce serait la première fois qu’il rate un examen et il a surtout pas envie de finir comme Iwabê.

Évidemment, il a la bonne idée de dire ça alors qu’Iwabê est littéralement à 5 mètres de lui.

Mais bizarrement, Iwabê ne lui casse pas les genoux, ce qui est un progrès.

Godot-sensei tente de reprendre le contrôle de son court et de préciser certains trucs sur les examens, notamment le fait que parfois on peut briller autrement qu’académiquement, lorsque Boulon décide de lui couper la parole sans aucune forme de considération pour engueuler un peu Denki sur ce qu’il vient de dire.

c'est un connard, mais quand même

« Il a essayé de me défoncer le crâne dans l’épisode 2, mais quand même ! »

Godot-sensei ne reprendra jamais le contrôle de son cours.

Après le générique, nous retrouvons à nouveau Denki en train d’essayer de monter au mur, mais cette fois ci il est rejoint par Metal Lee, qui propose de l’aider car il est inquiet et a peur que Denki ne se blesse avant l’examen.

un ange

Un ange.

C’est ainsi qu’après un léger instant de panique de Denki quant à son futur, Metal ne lui laisse plus le choix et l’adopte, prenant ainsi en main son entrainement.

Entrainement qui implique d’escalader des falaises à mains nue sans équipement, visiblement.

c'est put etre exagéré

C’est peut-être abusé là…

Évidemment, Denki n’étant pas habitué à ce genre d’activité, contrairement à Metal qui fait ça tous les jours depuis sans doute sa naissance, celui-ci tombe.

Mais heureusement, arrive à la rescousse pour sauver Denki d’un décès certain, le seul, l’unique, le MEILLEUR D’ENTRE NOUS TOUS, j’ai nommé Rock Lee.

quel homme

Ça, mon enfant, c’est la meilleure personne que tu rencontreras de ta VIE.

Tandis que Denki essaie de se remettre du fait qu’il vient de rencontrer le père de Metal (alors que leur « léger » air de famille est PLUS que flagrant) nous constatons que ce brave Rock Lee n’a pas changé.

POUR MON PLUS GRAND BONHEUR.

il est si doux

Qu’avons-nous fait pour mériter Rock Lee ?

Pour des questions de sécurité, Rock Lee décide de se joindre à l’entrainement organisé par son fils histoire de rattraper Denki en cas de chute, parce que Metal n’avait pas forcément pensé au fait que Denki pourrait galérer un peu à gravir une falaise et potentiellement MOURIR.

Pendant ce temps-là, au Mcdo, Iwabê révise pour l’examen écrit sans grand succès, pendant que Boulon, Shikadai et Inojin le jugent sur ses choix de vie.

C’est beau l’amitié.

Après une tentative d’explication de l’exercice par Boulon, Shikadai se rend compte que dans ce genre de situation, Denki serait plus à même d’aider Iwabê, mais Iwabê faisant la gueule à Denki, c’est plutôt compromis, et Iwabê décide de réviser seul.

Nous retournons voir Denki, qui termine sa session d’entrainement avec les Lee à la tombée de la nuit, après environ 78 chutes.

aaaaaaaaw

ILS ONT LA MÊME POSE !

Après une telle journée, Denki en a un peu marre de la varappe et demande aux Lee de lui enseigner de vraies techniques utiles pour son examen de ninjutsu, genre… les trucs au programme, toussa quoi.

Seulement c’était oublier le fait que les Lee sont toujours dans un délire bizarre en ce qui concerne le ninjutsu, et au lieu de lui enseigner des trucs utiles, il lui racontent que la jeunesse et le ninjutsu ce n’est pas que ça.

Et ils lui offrent une combinaison verte.

CADEAU

ONE OF US ! ONE OF US ! ONE OF US !

Le lendemain, Iwabê déprime sur ses déplorables notes, pendant que Denki, débarrassé de Metal, s’entraine toujours à marcher sur les murs.

Iwabê le rejoint, et dans sa bonté toute relative, essaie à son tour de l’aider.

Comme par hasard, cette fois-ci est la bonne et Denki comprend enfin comment ça fonctionne.

effectivement

C’est sûr que quand tu redouble 3 fois, t’as le temps de t’entraîner à marcher aux murs, hein.

Après les cours, Iwabê et Denki rentrent ensemble et Denki lui demande pourquoi il a décidé de l’aider malgré la sauvagerie dont il a fait preuve. Ce à quoi Iwabê répond qu’il ne veut tout simplement pas que Denki vive la solitude qu’il a vécu après son redoublement.

angst

« Sous mes apparences de délinquant juvénile, j’ai un cœur, moi aussi »

Denki profite de leur petit tête à tête pour lui demander comment vont les révisions de son côté et Iwabê lui ment en déclarant que tout se passe bien et qu’il révise comme les autres.

Manque de bol pour lui, le vent a décidé de le trahir et fait s’envoler une de ses copies d’examen pile dans la main de Denki, qui se rend enfin compte que c’était un mensonge.

Il propose alors son aide à Iwabê, mais celui-ci refuse, ne voulant pas empiéter sur son entrainement mais Denki ne l’entend pas de cette oreille et insiste pour lui donner des cours de…. Maths ninja, je suppose, en échange des cours de Ninjutsu que lui donne Iwabê, au nom de la camaraderie, etc.

Ému par un tel élan d’amitié de la part de Denki, Iwabê accepte, puis ils marchent tous les deux vers le soleil couchant.

gaaaaaaaaaay

[« L’ÉTÉ INDIEN » PLAYING IN THE DISTANCE]

Le lendemain, nous les retrouvons donc attablés au Mcdo, car c’est littéralement le seul endroit où on peut trainer dans ce patelin, en pleine révision.

Ou du moins en pleine tentative révision, puisqu’Iwabê craque au bout de 5 minutes car il n’arrive tout simplement pas à se concentrer.

Heureusement que Denki, intello à lunette en chef, est avec lui et se rend compte qu’Iwabê est bien plus concentré lorsqu’il malaxe le chakra.

Et c’est ainsi qu’Iwabê se mis à réviser la tête en bas au milieu d’un Mcdo.

POURQUOI

pourquoi.jpg

Quelques jours plus tard, nous retrouvons Iwabê en pleines révisions sur un mur tandis qu’à ses côtés, Denki fait des allers-retours, le tout sous le regarde perplexe de leurs camarades de classe.

Boulon arrive pour leur offrir de la bouffe, et ils décident de faire une pause.

fire

« Rien de tel qu’un burger au piment pour réviser, pas vrai, les mecs ? … Les mecs ? »

Encore le lendemain, sur le chemin de l’examen, Iwabê et Denki discutent d’entraide, quand tout à coup un immeuble prend feu, et évidemment, Iwabê décide de sauter dans l’immeuble en flamme pour sauver des enfants, car nous savons tous que le bon sens est mort en même temps que Neji Hyuga.

pitiéééé

Mais oui, rajoute des personnes à sauver au pompiers, pas de problème !

Il essaie de sortir de l’immeuble avec les enfants, mais se retrouve pris au piège par les flammes et il est impossible de descendre.

Heureusement, ses révisions avec Denki l’ont entrainé pour ça et il décide de trifouiller dans l’armoire électrique, tandis que Denki, ne pouvant rester là sans rien faire, décide d’enfiler la combinaison verte ignifugée offerte par Rock Lee (et qu’il avait visiblement gardé sur lui pour des raisons que je ne souhaite pas connaître) et monte sur le mur pour accéder à l’intérieur de l’immeuble.

whyyyyyy

« Je suis la vengeance… Je suis la nuit… Je suis… habillé comme Rock Lee !

Comme on pouvait s’en douter, il se retrouve coincé par les flammes et c’est là qu’il se met à faire ce que tout personnage de Naruto fait lorsque la situation est désespérée : UN FLASHBACK

Il repense à ce que lui a dit Rock Lee sur la jeunesse et cela lui donne la motivation nécessaire pour courir sur les murs et éviter ainsi le sol enflammé, jusqu’à rejoindre l’endroit où se trouve Iwabê et les enfants (qui commencent d’ailleurs à moitié s’étouffer…).

Par un incroyable hasard, il se trouve qu’Iwabê vient de terminer son trifouillage de boite électrique avec succès et active les sprinklers de l’immeuble, ce qui éteint les flammes.

PARDOOOOOON

PARCE QU’IL FALLAIT TRIPATOUILLER L’ARMOIRE ÉLECTRIQUE POUR ACTIVER LE DISPOSITIF ANTI-INCENDIE DE L’IMMEUBLE ?

Ils finissent ENFIN par sortir de l’immeuble, en portant les enfants sur leur dos, et tout est bien qui finit bien.

Enfin sauf pour eux puisqu’ils ont raté leur examen quoi.

Iwabê se met à engueuler Denki pour l’avoir suivis dans l’immeuble, dans une magnifique démonstration de « faites ce que je dis, pas ce que je fais » digne des meilleurs hommes politiques.

t'es serieux là

PARCE QUE C’ÉTAIT PAS DE L’INCONSCIENCE DANS TON CAS ?

Denki utilise l’argument imparable de l’amitié™ et Iwabê fini par le remercier de lui avoir donné un coup de main, puis ils se font des compliments mutuels sur leurs progrès, comme s’ils n’avaient que ça à foutre.

À l’académie, Godot-sensei est sur le point de clôturer les examens lorsque Boulon, se disant que peut être c’était à cause de ses hamburgers qu’ils sont pas là, essaie de négocier avec Godot-sensei pour leur laisser plus de temps pour arriver.

Il ne se doute évidemment pas que ses potes sont allés se mettre en danger dans un immeuble en flamme.

Sans lui, en plus.

la chiasse

« Ils ont probablement la chiasse à cause de moi… »

Pile à la fin de son petit speech, Iwabê et Denki arrivent et sont accompagnés en salle des profs pour expliquer leur retard.

Ils n’en ont plus vraiment grand-chose à foutre d’avoir raté leur exam et sont même prêts à redoubler et passer l’exam l’an prochain, la satisfaction d’avoir fait quelque chose de bien leur suffit.

Après leur avoir mis un petit coup de pression en leur faisant croire qu’ils étaient virés, Godot-sensei, qui n’est pas rat à ce point, leur explique que l’examen sert juste à tester les aptitudes des élèves en conditions réelles, et que vu ce qu’ils ont fait, ils ont pas besoin d’être tester, puisqu’ils ont déjà réussi.

t'etais pas là

Ouais, enfin t’étais pas là pour vérifier…

Il en vient même à les féliciter d’avoir sauté dans un incendie comme des inconscients plutôt que d’être venu à leur exam.

Ils sont donc reçu à leur examen et tous leurs petits camarades sont super contents pour eux.

Chōchō fait même péter les chips.

cte vieux

Boruto, tu parles comme un vieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s