Boulon et ses amis à l’école des ninjas – Épisode final : G5 avec les Power Rangers

Précédemment, dans Boulon à l’école des ninjas : Après s’être mangé l’équivalent d’un marché de Noël Strasbourgeois en marron dans la gueule, Capuche-san s’est fait trahir et par conséquent poignarder par ses soixante fils (qui ont par la suite été adoptés par Kabuto), tandis que Naruto et les autres, n’ayant plus rien à faire, sont rentrés à Konoha.

Chōchō a enfin trouvé les réponses à ses questions existentielles et Sarada a pu profiter d’un diner en famille avant que son irresponsable de père ne reparte s’occuper de sa mission super secrète.

À mon plus grand soulagement.

Cette semaine, notre ultime épisode commence avec Naruto en pleine session de jardinage, premièrement parce que les arbres sont nos amis, mais surtout car il aimerait bien empêcher cet arbre de crever pour des questions de sentimentalité parce que le machin a survécu à la guerre.

Shikamaru choisit ce moment pour arriver, déjà histoire de le juger un peu, mais aussi pour lui dire que le conseil des Kage (ou G5 ninja, au choix) va bientôt commencer et que ce serait chouette qu’il se magne le train.

Après le générique, nous retrouvons Iwabê et Metal, qui nous avaient terriblement manqués il faut bien l’avouer, en pleine baston/dispute pour savoir quel Kage est le plus fort, parce qu’ils n’ont que ça à foutre, visiblement.

Étant donné qu’ils sont en plein cours, Godot-sensei tente de les discipliner, mais sans grand succès, comme d’habitude.

Et par « sans grand succès » je veux dire qu’il se prend un pied dans la face.

a boot to the head

« C’est pas d’ma faute, m’sieur, j’ai glissé ! »

À quelques mètres de là, Boulon, qui m’avait presque manqué, observe ses petits camarades d’un œil goguenard, amusé par leur manque de chill.

toujours là pour ruiner nos reves

C’est sûr que quand t’es le fils du président, tout de suite ça perd en prestige.

Shikadai en profite pour détruire un peu plus le mythe et ajouter que tonton Gaara amène toujours des cadeaux chelou, comme si Gaara n’avait pas toujours été chelou.

Sans parler du fait qu’il a pas de sourcils…

Pendant ce temps-là, Sarada, fraichement remise de ses embrouilles familiales grâce aux trois jours passés avec son père à tabasser des types, épate la galerie avec ses prouesses en lancé de shuriken.

Et prend un peu trop la confiance par la même occasion.

arreteeez

C’est pas parce que Naruto est cool qu’il faut devenir comme lui, hein.

Évidemment, Boulon ne manque pas de se foutre de sa gueule en lui demandant ce qui a bien pu la faire passer de « êtr ninja c tro naz » à « Je veux être ninja-présidente ! ».

Sarada l’envoie se faire foutre, ce qui provoque une légère compétition entre les deux et pousse Boulon à vouloir à son tour montrer ses prouesses en lancé d’armes blanches.

Sur 4 shuriken lancés, 2 atterrissent dans le cul d’Iwabê et Métal.

et pan dans l'oignon

Y a pas à dire, ces crétins m’avaient manqués.

Après un petit commentaire de Mitsuki et une presque gaffe de Chōchō forçant Sarada à la faire sortir pour éviter qu’elle ne cafte à tout le monde que Sarada à les sharingans, Boulon décide qu’il est temps de planifier son prochain mauvais coup, qui est de vandaliser la statue de son père dans la montagne.

ENCORE.

judging youuuu

Shikadai juge tes choix de vie.

Boulon souhaitant se perfectionner dans l’art de la dégradation de biens publics, il demande donc à Inojin de l’aider, car plus on est de fous plus on rit, mais ce dernier, étant doté de bon sens™, refuse.

Shikadai profite du vent d’Inojin vient de coller à Boulon pour ajouter que la sécurité dans le village a été doublée à cause du G5-ninja et qu’il ne serait donc vraiment pas malin de tenter ce genre de conneries.

Mais Boulon n’en a rien à foutre.

pour d'adonner a du vandalisme

Ouais enfin t’es pas supposé utiliser tes pouvoirs ninjas pour t’adonner au vandalisme, en fait.

Et c’est ainsi que Boulon se fit larguer par ses amis.

Pendant ce temps, Sarada explique à Chōchō qu’elle veut pas trop dire à tout le monde qu’elle a des yeux spéciaux histoire de pas se faire attaquer par d’autres Oignons.

Et aussi pour bien se foutre de la gueule de Boruto quand elle aura eu de l’entrainement et lui cassera les genoux.

Elle en profite du coup pour demander à Chōchō si elle ne veut pas s’entrainer avec elle, mais celle-ci doit s’entrainer avec son père et Sarada ne peut malheureusement pas s’entrainer avec sa mère puisqu’elle a encore des cartons à déballer dans leur nouvel appartement.

Car je vous rappelle que la maison a fini telle un meuble Ikea.

on est pas rendus

RIP

Après les cours, alors que les journalistes s’agglutinent devant l’Élysée-ninja, Metal et Iwabê sont encore en train de se disputer, cette fois-ci en plein Mcdo, le tout devant ce pauvre Denki qui n’a décidément pas mérité ça.

Heureusement pour sa santé mentale, la dispute est interrompue par l’arrivé au village des power rangers des présidents, ce qui fait entrer Metal dans ce que j’appellerai son mode « Stéphane Bern » et par conséquence, ce dernier commence à nous sortir le CV de chaque chef d’état, le tout sous le regard légèrement salé d’Iwabê, qui maintient que c’est le Hokage le plus fort.

Et c’est là qu’arrive enfin le seul, l’unique, le magnifique, le papier de verre humain, l’homme au smokey-eye irréprochable, le vainqueur incontesté du prix « Best Boï 2003 », j’ai nommé GAARA.

On entendrait presque les fangirls, dites-donc !

yaaaaaaah

Regardez-le ! JE SUIS SI FIÈRE DE LUI !

Visiblement, mon moi de 2005 n’est pas la seule submergée par l’émotion à l’arrivée de Gaara.

aaawww

Tout pareil.

Tandis que les garçons pleurent leur désespoir en plein milieu du Mcdo, Sarada rentre chez elle et voit sa mère en plein milieu d’un champ de carton essayant de retrouver le ticket d’une photo qu’elles ont prisent ensemble.

Heureusement pour elle, Sarada pense à tout et avait pris la liberté de s’occuper de la photo elle-même pour faire une surprise à sa mère.

Elles peuvent à présent jouir d’une magnifique photo de famille fraichement prise et probablement la seule qu’elles auront pendant les douze prochaines années.

Cette scène était inutile.

ouah, une expression

Incroyable ! Il a presque l’air heureux !

Sitôt rentrée, Sarada repart et abandonne sa mère à son armée de cartons à déballer (avec en fond sonore, Naruto parlant de paix, d’amour et d’amitié) pour retrouver Chocho pour s’entrainer

Ce qui consiste évidemment à ce que Chōchō lui colle des mandales géantes.

un gros gros poing

On peut faire des frites pour combien de personnes avec une aussi grosse patate ?

Tout se passe bien et Sarada à plus ou moins le dessus grâce à un multi clonage piqué à Boruto, quand tout à coup, elle commence à ressentir des étourdissements et tombe de sa branche. Heureusement pour elle, Konohamaru, qui passait par là pour sans doute cueillir des champignons, et la rattrape juste avant qu’elle ne se fasse un traumatisme crânien.

Sarada en profite donc pour taper un peu la discute avec Konohamaru et lui demander des renseignements sur ses sharingan, pendant que Chōchō mange des chips et se fait chier, comme à son habitude.

queen

Chōchō sera toujours un modèle de vie pour moi.

Konohamaru, qui est bien charitable, lui fait donc un petit cours. Nous apprenons donc (enfin, ceux qui ont pas vu Naruto) que les sharingans permettent  de lire les mouvements adverse, copier certaines techniques et avoir accès à des genjutsu surpuissants, parce qu’il faut bien qu’il y ait un avantage à faire partie de la pire famille qu’ait connue le monde ninja actuel.

Le seul problème c’est que ça bouffe la blinde de chakra.

yup

« Tu peux plonger les gens dans une illusion surpuissante et en contre-partie tu seras un peu fatiguée. »

La conversation dérive et Chōchō fini par dire devant Konohamaru que Sarada veut devenir Hokage, et elles apprennent donc que Konohamaru aussi et que Sarada et lui sont à présent rivaux.

On est pas dans la merde.

je usis si fiere de toi

Tu as tellement grandi, chéri !

Et c’est là qu’il leur révèle que Boruto veut aussi devenir Hokage, mais qu’il le cache bien parce que ça lui ferait mal au cul d’avouer qu’il veut faire comme son père.

En parlant de Boulon, ce dernier est sur le point de mettre son plan « foutre la honte à mon père devant ses homologues » à exécutions.

Mais pour l’instant on s’en fout.

Sarada et Konohamaru concluent leur conversation en se déclarant rivaux et Sarada compte bien les battre, comme s’il avait pas dit « preum’s » y a plus de 10 ans.

chill t'as 11 ans

T’as 11 ans, donc t’es mignonne et t’attends ton tour.

C’est sur ces bons mots que Chōchō les largue pour s’entrainer avec son père.

Pendant ce temps-là, à l’Élysée ninja, la discussion diplomatique ultra secrète est sur le point de commencer et, comme j’en ai apparemment pas assez bavé avec les épisodes précédents, elle va traiter de la mission de Sasuke.

POURQUOI

Gaara… chéri… tu peux pas savoir à quel point je juge tes choix capillaires.

Les Kage sont un peu deg que Sasuke ne soit pas là pour leur annoncer directement l’avancement de sa mission, mais ils ont pas trop le choix et c’est finalement Naruto qui se charge de leur annoncer que le monde ninja encours à nouveau un très grand danger.

Il se met alors à parler des documents des différentes affaires de la saison, notamment ceux laissés par Danzo et par Capuche-san et qui font référence à un autre monde.

Comme si c’était déjà pas assez le bordel dans leur monde à eux.

jean-michel

Ouais enfin l’autre monde est habité par des Jeam-Michel Agriculteur, donc bon.

C’est à ce moment précis que Naruto décide de nous faire un résumé des… disons 60 derniers épisodes de Naruto shippuden en nous parlant de Kaguya, la grande méchante qu’ils ont scellé et de son armée de Zetsu blancs conçu par Madara, que je ne vais pas expliquer parce que… J’ai vraisemblablement préféré effacer ces évènements de ma mémoire

Après la guerre, Naruto, frappé par un éclair d’intelligence, s’est demandé pourquoi avoir créé cette armée alors que Kaguya était ultra puissante et ils ont fini par découvrir que les Zetsu blancs avaient été créé avant l’apparition même des shinobi.

Ils en ont donc déduit que c’était pour combattre un truc plus puissant que Kaguya et qu’ils étaient donc dans la merde absolue.

Pendant que Naruto parle de la destruction potentielle du monde shinobi libre telle que nous le connaissons, Sarada regarde les visages des Hokage gravés dans la roche et se voyait déjà en haut de l’affiche.

t'as le temps

C’est toujours mieux qu’une gueule de bois, je suppose.

C’est là qu’elle aperçoit Boruto et sa tête de fourbe, mais nous retournons voir les discussions du G5 avant d’avoir le temps d’assister aux conneries de ce dernier.

Évidemment, les Kage sont tous un peu sur le cul d’apprendre qu’ils vont tous peut-être mourir, tandis que Gaara est juste un peu dégouté que Naruto et Sasuke aient fait cette enquête en scred.

Faut le comprendre, il se sent un peu trahit par son seul ami.

Mais tout cela était un plan de Shikamaru, qui préférait avoir des preuves concrètes avant de le dire aux autres, ce qui est plutôt légitime mais qui déplait à Kage – force bleue (le mizukage, je crois ?) qui se demande comment ils vont réussir à annoncer l’apocalypse aux civiles.

La réponse est cependant vite trouvée : comme tous bons chefs d’états, ils n’annonceront rien du tout.

Car « il vaut mieux croire que l’avenir est radieux », à priori.

mauvaise influence

J’ai toujours dis que Sasuke avait une mauvaise influence sur lui.

D’après Sai, le nouveau boss final ne devrait pas débarquer avant plusieurs mois, voire plusieurs années, ce qui déplait légèrement aux Kage, car autant ça les gênerait de s’en occuper si le machin arrive maintenant, autant ils sont inquiets si c’est la génération suivante qui doit s’en charger.

r00d

Vous avez bien compris, ils prennent leurs propres enfants pour des tanches.

Le monde étant en paix, les jeunes n’ont plus à se battre pour survivre et se sont ramollis par rapport à la génération précédente, et il n’est donc pas dit qu’ils puissent battre le prochain boss final.

Ils suggèrent donc de battre au plus vite la prochaine menace pour éviter que leurs enfants aient à le faire.

La confiance règne, c’est dingue.

Pendant ce temps-là, Boulon est enfin installé et prêt à vandaliser tout ce qui lui passera sous la main, mais manque de bol, Sarada est là pour lui jeter des petits cailloux et juger ses choix de vie.

la violence

Tant de sauvagerie dans un être si petit.

De retour au G5, Gaara n’est pas super content que l’autre power rangers insulte comme ça la relève et décide d’engueuler un peu ses copains.

C’est à ce moment précis que Naruto se lance dans un monologue remplis de métaphores horticoles pour expliquer que leurs enfants vivent en temps de paix mais sont tout de même forts grâce à leurs camarades avec qui ils se mettent sur la gueule et que c’est grâce au pouvoir de l’amitié™ qu’ils les dépasseront un jour.

Pendant ce temps-là, Boruto et Sarada se mettent sur la gueule dans la joie et la bonne humeur.

Le combat est à peu près égal, malgré la tentative de blabla-no-jutsu ratée de Sarada qui essayait de faire comprendre à Boruto qu’être Hokage c’est bien, jusqu’à ce que Boulon décide de remettre le combat à plus tard parce qu’il a pas tellement envie de s’entretuer avec Sarada à l’âge de 11 ans.

oké

Depuis quand t’as peur de la mort, toi ?

Mais tout cela n’était qu’un piège à base de clones pour laisser le temps au vrai Boulon de se préparer à faire son mauvais coup, au nez et à la barbe de Sarada qui n’a rien vu venir malgré ses yeux d’émo.

Et c’est ainsi que Boruto décida de ruiner le beau discours inspirant de son père, que Sarada essaya par conséquent de le tuer, le tout sous le regard abasourdi des grands de ce monde et de celui de Mitsuki, qui était visiblement encore en train d’espionner Boruto.

L’arbre quasi mort fait un bourgeon et tout est bien qui finit bien.

Enfin sans compter l’apocalypse, biensûr.

1 screenshot pour tout résumer

Fin 

 

3 réflexions sur “Boulon et ses amis à l’école des ninjas – Épisode final : G5 avec les Power Rangers

  1. J’adore comment tu parles des Uchiha, j’ai l’impression de lire un article écrit par Tobirama ! xD
    Même si j’arrive pas à détester Sasuke, malgré le connard qu’il a été (et est quand même toujours…), je n’arrive qu’à déverser ma haine sur Danzô ! Je n’adore pas Sasuke, loin de là, mais, pour moi, Danzô est encore plus exécrable et rien qu’à y penser, je bouille à l’intérieur… je suis contente qu’il se soit fait tuer, l’une des bonnes choses que Sasuke aie fait, d’ailleurs ! xP

    J’aime tes chroniques (si on peut les appeler ainsi..? Disons articles ? Bref !), j’adore te lire ! 🙂
    (Même si j’essaie de pas rire trop fort vu qu’il est assez tard, mais c’est dur ! xP)

    D’ailleurs, comptes-tu continuer cette série ? Je ne faisais que me questionner puisqu’il est inscrit « épisode final » dans le titre… de toutes manières, j’ai eu beaucoup de plaisir à te lire, peu importe si tu la continue ou non ^^

    Aurevoir, je te souhaite une bonne journée, et désolé pour ce paragraphe, ça m’arrive de m’emporter, surtout concernant Naruto… oups ! (>w

    • Merci beaucoup pour ce super commentaire, ça m’a fait très plaisir de le lire (et il faut dire que je n’en reçois pas souvent parce que j’ai un peu abandonné mon blog…woops) 😊.

      Je suis absolument d’accord sur le fait que Danzô est un connard absolu, c’est incontestable.
      Mon problème avec Sasuke n’est pas tant le fait qu’il ai agit comme un connard (encore ça…) mais surtout le toupet dont il fait preuve par la suite et la connerie avec laquelle il agit par moments : »mon frère a sacrifié sa vie pour le village, je vais donc détruire le village et foutre en l’air son boulot pour le venger » ou encore qu’il se permette de revenir durant la bataille finale après avoir trahit le village et essayé de le détruire plusieurs fois en disant qu’il sera l’hokage etc, ça passe juste pas.
      Et la certaine impunité pour ses actes dont il bénéficie tout ça parce que Naruto est bien trop gentil. J’ai rien contre les connards, pour peu qu’ils soient bien écrit, Sasuke est juste irrécupérable dans la moitié de ce qu’il fait selon moi.
      Mais encore une fois, j’exagère un peu XD.

      Je ne compte pas continuer cette série a l’heure actuelle, j’ai arrêté de retarder Boruto après avoir fini d’écrire cette séire, donc j’ai plus d’un an d’épisodes à rattraper et pas la motivation, MAIS ! Une autre série du même type est dans la cartons pour un autre animé. Je ne sais pas encore quand je la sortirai vu que je suis assez occupée, et et les updates seront peut être moins régulières car c’est un animé terminé.

      J’ai aussi un article en préparation depuis plus d’un an que j’aimerai sortir avant donc on verra bien ce qui sortira en premier.
      J’espère que tu seras au rendez-vous !
      N’hésite pas à me suivre sur Twitter (les liens sont dans ma page « À propos ») pour voir les conneries que j’écris au quotidien 😛

      • (Just changer de compte car j’arrivais pas à me connecter avec l’autre, mais whatever… xP)
        Derien, c’est pas si grave, ça arrive ! 😛
        J’avoue, je pense pareil pour Sasuke ! Alors ça aide vraiment d’avoir des « contacts » ! xP
        Pas de problèmes, je comprends tout à fait ! ^^ Moi, puisque je regarde la vf, je suis qu’à l’épisode ~30 et c’est chiant (don’t judge me ok, j’aime bien la vf xP) Je regarde pas vraiment d’autre animes pour le moment, mais je verrai ! ^^
        J’essaierai de le lire ! En fait, je vais peut-être regarder tes autres articles aussi vu que ça ne fait pas très longtemps que je connais ton site/etc, donc j’essaierais de me tenir à jour
        Bonne journée/après-midi/soirée/nuit à toi alors ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s