Ces emmerdeurs de Joestar – Épisode 2 : Incident domestique

Dans l’épisode précédent, nous avons fait la connaissance de Jotaro, Josuke (affectueusement surnommé Kéké) et Koichi, ainsi que de la charmante bourgade de Morio, où un serial killer dangereux manieur de stand a décidé de crécher et/ou de temps en temps on voit des femmes mortes.

Un endroit vraiment charmant

Cette semaine, nous reprenons là où nous nous étions arrêtés, c’est-à-dire avec Angelo, serial killer local, en train d’espionner la mère de Kéké, déguisé en ce qui est sans doute le laitier le moins crédible du monde.

Avec en bonus la petite narration nous faisant le résumé de la vie du type pendant que les plans alternent entre meurtres glauques et lui en train de marcher dans une crotte de chien.

lollecaca

HAHA LA SCÈNE PRÉCÉDENTE PARLAIT DE MEURTRE D’ADOLESCENTS! LE CACA C’EST DRÔLE !

Il se fait rapidement cramer par Tomoko comme n’étant pas le livreur habituel, mais réussi à s’en sortir d’un simple « nah, je dépanne juste Hahaha je ne suis pas du tout un psychopathe, haha je vais remplacer cette bouteille de lait percée absolument pas louche haha bonne journée madame » et fini par se barrer.

Le temps de faire trois pas et de ruminer sur sa défaite face à une mère de famille, il croise le type qui laisse chier son chien partout et fait ce que toute personne absolument saine d’esprit ferait à sa place :

Il… décide… de… faire bouffer la gueule de son chien au propriétaire.

Tout va bien.

unboncitoyen

Ce message d’utilité publique vous a été délivré par le serial killer du coin. Merci de votre attention.

Le type meurt explosé de l’intérieur par le stand d’Angelo (parce que qu’est-ce que la normalité), puis ce dernier disparaît dans les canalisations pour vraisemblablement arriver chez les Higashikata, histoire de posséder l’un des membres de la famille.

Et c’est à ce moment précis que l’animé décide que c’est une bonne idée de mettre l’opening.

Essayer d’imaginer ce que ça donnerait si Uptown Funk était le générique de Saw.

Voilà.

cemood whiplash

Comment vous expliquer que le changement de ton a été un peu violent.

Après ce début d’épisode violent pour mon âme, nous retrouvons Kéké, essayant de se coiffer (sans grand succès) tout en expliquant les événements de la veille à Jotaro.

Jotaro, toujours là pour filer des infos à tonton, lui explique que le stand d’Angelo permet de contrôler les gens à distance, pour peu qu’il arrive à s’insinuer dans le corps de la personne.

Ce que le spectateur savait déjà car Angelo lui-même a décidé de dire à voix haute à lui-même ce qu’il pouvait faire avec.

C’est en ayant expliqué ça que Jotaro, qui n’a sans doute rien d’autre à foutre dans ce trou paumé, décide de venir directement chez Josuke histoire de contrôler si tout est safe chez lui, et lui interdit de boire ou de manger quoi que ce soit tant qu’il n’est pas arrivé.

seems legit

Ton neveu caché que tu as rencontré hier te dit qu’il va débarquer chez toi et t’interdit de te nourrir ? Seem Legit

Seulement voilà, Kéké n’a pas encore parlé de son neveu caché à sa mère et donc ça risque de faire un peu bizarre de voir un type de 2 mètres (ressemblant étrangement au père de son môme) arriver chez eux et leur dire de ne pas boire, manger ou même se doucher.

Une mise en garde de toute façon bien inutile car même pas trente secondes plus tard le Pokémon maléfique utilise le café pour entrer dans le corps de Tomoko.

Je sais, dit comme ça c’est bizarre.

Josuke, qui a des priorités dans sa vie, laisse donc en plan Jotaro pour aller régler le problème.

Et par régler le problème, je veux évidemment dire « utiliser son stand pour frapper sa mère ».

ouch

La vie selon Jojo : Un truc ne va pas dans ta vie ? Un coup de poing dans le bide devrait régler le problème !

Le pire c’est que ça marche et notre Kéké national réussit à capturer le stand grâce à ce coup de poing bien placé et une bouteille en verre.

Un vrai McGuyver cet enfant.

Une vingtaine de minutes plus tard, maman Higashikata part au travail tandis que Kéké attend la venue de Jotaro bien sagement en surveillant le stand, le tout sous le regard peu jouasse d’Angelo, fulminant de rage dans un fourré.

Tandis qu’il cherche un moyen de se venger de cet affront fait par une mère de famille et un gamin de 15 ans, toujours planqué dans son buisson, arrive comme par hasard le grand-père de Josuke, l’agent de police Higashikata, qui, comme par hasard, était responsable de son arrestation quand il avait 12 ans.

12 ans hein

Le hasard fait si bien les choses !

Pendant ce temps-là, chez les Higashikata, on rigole bien, pépé menace son petit-fils avec une arme factice pour le fun parce qu’il sèche les cours le DEUXIÈME JOUR…

Tout ce qu’on aime.

Cette petite blagounette à base de menace de mort passée, ils discutent un peu, puis regardent les infos, où le meurtre du type au chien est annoncé.

un incident évidemment

La conjonctivite, ce fléau

Pépé Higashikata en profite pour dire que c’est sans doute un meurtre, car lui aussi est perspicace, et que quelqu’un de dangereux rode dans la ville.

Une déduction juste étant donné que le serial killer les espionne depuis 8 h ce matin et qui a déjà essayé de tuer sa famille il y a même pas une heure, vous en conviendrez.

Bref, Jotaro arrive et Josuke, pauvre inconscient, laisse le flacon sans surveillance pendant 10 secondes, laissant ainsi au Pokémon à l’intérieur la voie complètement libre pour faire passer la bouteille et son contenu pour du cognac.

Et c’est ainsi que pépé Higashikata meurt.

Hors champ, en trois secondes, tué par un Pokémon.

la tristitude

Comme on dit, qui fait le malin… voit son pépé se faire tuer par le laitier.

S’en suit un combat de 2 secondes à base de « ORAORAORAORA », avant que le stand d’Angelo ne décide de s’échapper, laissant donc Josuke seul avec le cadavre de son pépé sur le tapis.

Josuke tente d’utiliser son stand pour le soigner, mais malheureusement, même si ce dernier a refermé les blessures, il est déjà trop tard. Jotaro, qui était entré dans la maison entre temps, l’a bien compris et offre un peu de sa sagesse de dresseur Pokémon ayant déjà perdu des amis à Josuke.

Le pauvre enfant n’aura pas franchement le temps de faire son deuil, car Angelo rode toujours et sa mère et lui sont probablement les prochains.

C’est ainsi que Josuke, imbue d’une détermination nouvelle, décide qu’il protégera sa mère et la ville, comme son pépé le faisait.

C’est beau.

Flashforward après les funérailles de pépé, Jotaro met en place des mesures de sécurité pour protéger son oncle en l’absence de Tomoko, qui a quitté la ville pour rendre visite à de la famille.

Évidemment, ce pauvre Kéké ne va pas très très bien et perd un peu le contrôle de temps à temps…

fun time

Hm… C’est un Dali, ça, non ?

Nous apprenons que Josuke ne peut pas se soigner lui-même avec son Pokémon, pendant qu’Angelo utilise la bonne vieille technique de l’espionnage dans un arbre pour voir ce qu’ils fabriquent.

Trois jours plus tard et aucun signe d’Angelo, Jotaro enquête un peu dehors.

Et là, il se met à pleuvoir.

ha

Denis_Brognard_qui_fait_AH.jpg

Même si sa tentative d’attaque sur Jotaro échoue, Aqua Necklace (le Pokémon d’Angelo) arrive à entrer dans la maison grâce à la pluie et commence à faire comme chez lui, fait bouillir de la flotte, ouvre les robinets, le tout pour créer assez de vapeur d’eau pour pouvoir se déplacer tranquillou dans l’air.

c'est glitché mais osef

#VapeNation

La maison étant complètement humidifiée, Jotaro et Kéké ne peuvent plus franchement se déplacer ou même être en sécurité nulle part.

Ce qui bizarrement réjouit Josuke, qui a bien l’intention de venger son grand-père dans les règles de l’art, à coup de grosses patates dans la tronche.

Ce qui est légitime.

Complètement INCONSCIENT, mais légitime.

great desu yo

« C’est présomptueux de ta part de croire que j’ai peur de la mort » – Josuke Higashikata

Aqua Necklace tente une nouvelle fois d’attaquer Jotaro sans succès et Kéké suggère donc de se barrer en pétant un morceau de mur pour rejoindre le salon qui devrait être sec.

« Devrait » étant le mot clé, car il y a un humidificateur dedans…

Aqua Necklace réussit donc à rentrer à l’intérieur de Josuke.

Je m’excuse pour cette phrase.

L’animé faisant 39 épisodes, je doute qu’il crève ici, pour être honnête.

Mon intuition est évidemment la bonne et dans un magnifique plot twist, Josuke, qui est un enfant un peu chelou prévoyant, avait au préalable avalé un gant en caoutchouc pour capturer le Pokémon.

JE NE DÉCONNE PAS.

haha wtf

Je… PARDON ?

Ils arrivent à localiser Angelo grâce à son stand capturé et se préparent à méchamment lui faire payer, quand Angelo tente le tout pour le tout avec un blabla-no-jutsu à base de logique Batmanienne.

Donc en gros le serial killer évadé de prison condamné à mort sort au lycéen qu’il essayait de butter, et dont il a tué le grand-père, qu’il a pas le droit de le tuer parce que ça le rendrait comme lui.

Je pense ne pas avoir besoin de vous dire que hors Naruto, cette technique fonctionne rarement.

Cependant, Josuke étant un brave garçon, il ne le tue pas et trouve un châtiment alternatif à la place : il utilise son Pokémon pour le faire fusionner avec un rocher qui se trouvait là.

c'est spécial

Ça a le mérite d’être créatif

Je crois que même Jotaro a été surpris, et le type connaissait un chien dresseur de Pokémon qui pouvait contrôler le sable.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s