Ces emmerdeurs de Joestar – Épisode 3 : Querelles de voisinage

Dans l’épisode précédent nous avons eu à faire à notre premier décès de la série en la personne du pépé de Josuke, malheureusement assassiné par Angelo, ce dernier voulant se venger de l’affront que Kéké lui a fait subir à plusieurs reprises.

Ce qui lui a valu d’être transformé en rocher par un Kéké peu enclin à la miséricorde et étrangement soucieux d’apporter de la vie au mobilier urbain de sa commune.

Cette semaine, nous retrouvons Jotaro annonçant à une personne non identifiée au téléphone que l’affaire d’Angelo est résolue et qu’il n’a rien d’autre à foutre que d’enquêter sur des trucs, si son interlocuteur se sent l’envie de lui envoyer du boulot, notamment ce qu’avait trouvé la fondation Speedwagon en Égypte il y a dix ans.

J’ai aucune idée de ce que ça veut dire, ça va être fun.

En tout cas Jotaro semble avoir compris, et c’est le principal.

Et vu le temps qu’il passe à réfléchir et monologuer intérieurement, heureusement.

S’en suit un petit flashback des événements de l’épisode précédent nous montrant encore une fois à quel point Josuke est savage™.

oraoraora

Oraoraora.jpg

On finit enfin par avoir de nouvelle informations quand Angelo, fusionné avec son rocher mais toujours vivant, déclare à Kéké que de toute façon, le type en uniforme qui lui a filé son pouvoir viendra les buter aussi.

Jotaro est shook™ par la révélation que quelqu’un serait dans la nature à distribuer des Pokémons comme Jésus distribue les pains, tandis que Kéké en a un peu rien à péter.

crunchyroll_20190127173021

« Qu’est-ce que la peur pour un ado qui a volontairement avalé un gant en caoutchouc pour capturer un serial killer ? »

Jotaro s’empresse donc d’expliquer à Kéké (et à moi aussi, du coup) en quoi c’est la merde.

Il explique qu’Angelo n’avait pas de Pokémon à la naissance (on le savait), et que quelqu’un serait en train d’en filer à d’autres (ce qu’on vient d’apprendre).

Merci Jotaro pour cette explication complètement inutile.

Néanmoins, Angelo, ne pouvant pas vraiment faire autre chose qu’être serviable, leur donne plus d’infos et déclenche un flashback.

Un flashback dans un flashback pour expliquer des trucs, oui.

C’est Jojo.

Il nous informe que l’année dernière, quinze jours avant son exécution, un type en uniforme de lycéen s’est infiltré dans sa cellule armé d’un vieil arc et lui a tiré une flèche dans la tronche.

Les jeunes d’aujourd’hui n’ont décidément plus de respect.

crunchyroll_20190127173246

Il a bien changé, le professeur Chen…

Tandis qu’Angelo est littéralement planté là, une flèche dans la bouche à agoniser, l’inconnu décide de monologuer et le félicite d’avoir survécu à la flèche magique™ et qu’un talent spécial s’est à présent éveillé en lui.

Félicitation, Sacha !

Il en profite aussi pour expliquer que la plupart des grands criminels peuvent être dresseurs de Pokémon et qu’il y a bien longtemps, un homme nommé Dio appelait ce genre de don les « Stand ».

Évidemment, la mention de Dio n’est pas du goût de Jotaro, et lui déclenche vraisemblablement des flashbacks (encore) de ses vacances un peu pourries en Égypte.

crunchyroll_20190127173502

N-NANI ? ™

Profitant de la surprise de Jojo et de l’inquiétude de Kéké, Angelo trouve le moyen de fourrer son Pokémon (toujours dans un gant en plastique) dans la bouche d’un gamin qui passait par là (cette phrase était dégueulasse), avouant que son flashback n’était qu’une diversiooooon.

crunchyroll_20190127173537

« Salaud ! Comment oses-tu utiliser ton droit de flashback à des fins maléfiques ? »

Grâce à son otage, Angelo essaie de convaincre Kéké de le sortir du rocher, ce qui ne fonctionne évidemment pas car Kéké n’éprouve aucune forme de compassion envers les serials killers, puis fini par s’énerver et une chose en entraînant une autre, il en vient a insulter les cheveux de Kéké.

Autant vous dire qu’il a pas le cul sorti du rocher.

crunchyroll_20190127173644

« Tu as tué des dizaines de gens, tué mon grand-père, essayé de me buter moi et ma mère, mais insulter mes cheveux, c’est la goutte d’eau ! »

Kéké perds son calme, ÉVIDEMMENT, et fait sortir son Pokémon de son âme, Jotaro essaie de le résonner, Angelo essaie de négocier pour sa vie et révèle que l’inconnu à l’arc (que je vais appeler Professeur Chen) vie ici et qu’il va le tuer.

Rien n’y fait et Josuke est partie pour transformer Angelo en graviers.

unepierreresteunepierrepierre2

T’imagines, tu te promènes dans la rue et tu vois ça.

Je vous rappelle qu’ils font ça en pleine rue.

Et c’est ainsi qu’Angelo finit vraiment VRAIMENT en rocher cette fois

crunchyroll_20190127173720

Au moins là, il ouvrira plus sa gueule.

Toutes ces émotions passées, Jotaro revient enfin aux détails importants de la matinée : Angelo a parlé de Dio, ennemis juré de la famille Joestar pendant plus de 100 ans et que Jotaro lui-même a affronté (et vaincu, grâce au pouvoir du poing dans ta gueule).

Mais malgré toutes ces aventures où ils lui ont pété la tronche, ils n’arrivent toujours pas à savoir comment il a pu obtenir un stand en 1987, et soupçonnent donc le professeur Chen d’être potentiellement un nouvel ennemi.

Étant donné que le mec a filé un Stand à un Serial Killer que vous avez passé deux épisodes à établir comme le pire des monstres, je pense que la déduction est juste.

Et c’est ainsi que se termine ce flashback de 5 minutes.

Tandis que Jotaro termine son ~monologue intérieur~, nous retrouvons Koichi à la bibliothèque, visiblement, en train d’enquêter sur la ville parce qu’il a envie, je suppose.

Nous apprenons que depuis 1999, 81 personnes ont été portées disparues à Morio, soit 8 fois plus que la moyenne des villes de même taille.

Ça doit être joyeux la cérémonie des vœux du maire de Morio…

Il n’aura malheureuses pas le temps de réfléchir plus car ce brave Kéké vient le chercher pour rentrer à la maison (et troller Angelo par la même occasion).

crunchyroll_20190127173838

Ce manque de respect ABSOLU

En chemin, Koichi, qui possède sans doute des pouvoirs extra sensoriels dus à sa petite taille, se sent observé (et l’est sans doute si on en croit les yeux dans les pavés et la silhouette à la fenêtre.) et interroge Josuke sur la maison abandonnée devant laquelle ils sont en train de passer.

Josuke explique que la maison est abandonnée depuis plusieurs années et que vu l’état, elle risque pas de se vendre et qu’il faudrait carrément la démolir, mais Koichi jurerait avoir vu quelqu’un à la fenêtre.

Mais bon, vu que tout est barricadé par les autorités, c’était sans doute un fantôme, hein ?

Le type qui vient coincer la tête de Koichi dans la grille de la maison 30 secondes plus tard confirme que non.

crunchyroll_20190127173927
Je sais pas pourquoi mais je sens que ce genre de tentatives d’homicide vont arriver souvent

Pendant ce temps-là, chez les Higashikata, Jotaro essaie sans succès (et sans se rendre compte que Kéké est devant la maison voisine) de rendre visite à tonton, et tombe à la place sur Tomoko.

Jotaro se trouve donc dans la situation gênante dite du « je viens de rencontrer l’amante de mon grand-père pour la première fois et en plus elle vient de me prendre pour lui et me faire un câlin alors qu’ils ne se sont pas vus depuis 15 ans et que mon grand-père était déjà vieux et ridé à l’époque ».

crunchyroll_20190127174013

La gène™[]

Ce léger instant embarrassant passé, Jotaro se présente enfin à Tomoko et déclare avec tout le tact du monde qu’il va pas se faire chier à expliquer et qu’elle a qu’à demander à son fils, et déclare sans transition être venu voir Josuke.

Et donc il sort ça comme ça à l’ex-amante de son grand-père qui a enterré son père il y a pas une semaine, merci Jotaro.

Josuke n’étant pas encore rentré, Jotaro se barre et laisse en plan Tomoko, qui passe décidément une journée ~bizarre~.

Enfin au moins avant de partir il lui promet de la protéger à la place de Joseph, qui est trop vieux pour le faire.

Et c’est reparti pour un des ~monologues intérieurs~ de Jotaro qui nous parle des documents de la fondation Speedwagon qui feraient état d’une vieille avec un arc à stand tout pareil, tandis qu’à 3 mètres de là, Kéké et Koichi tentent de ne pas se faire tuer par un type.

Encore.

Kéké essaie de convaincre le type d’arrêter d’étrangler Koichi, le type veut pas, un autre type à la fenêtre tend un arc, Koichi est probablement en train de crever, le type tire sur Koichi, la flèche lui atterrie dans la gorge.

Tout va bien !

c3a7adoitpicoterunpeu

Koichi passe décidément une journée de merde.

Pendant que Koichi est en train de se vider de son sang par le cou, le professeur Chen (le frère du type près de la barrière, qui s’appelle Okuyasu, soit dit en passant) déclare que Josuke est un dresseur de Pokémon, et que selon les règles du dressage de Pokémon, si tu croises le regard d’un dresseur, il faut se battre.

En plus il a tué Angelo donc il est de bon aloi de le buter.

crunchyroll_20190127174915

C’est l’heure du dududududuel

Le combat commence avec le stand d’Okuyasu qui se prend un pain sous le regard indifférent de son frère, trop occupé à lui faire un monologue, tandis que pendant ce temps-là, Kéké ignore complètement les deux types pour aller voir Koichi.

Il en profite pour coller une deuxième droite à Okuyasu au passage, pour le principe.

Il ne pourra malheureusement pas faire grand-chose pour aider Koichi, Okuyasu est colère colère et décide que c’est le moment de vraiment péter des rotules. Okuyasu attaque, Kéké bloque, Kéké se prend des coups de genoux dans les côtes, Kéké réfléchi 3 secondes et se rend compte que la main droite du stand d’Okuyasu (qui s’appelle The Hand) efface des trucs.

Et Okuyasu confirme, comme un abruti.

crunchyroll_20190127175639

Vas-y, explique lui toutes tes attaques, aussi.

Un changement de palette plus tard, parce que ça déconne plus, Okuyasu lui dit aussi qu’il peut aussi supprimer des bouts d’espace pour se faire rapprocher ses cibles.

Parce que c’est pas un vrai combat si tu ne décris pas TOUT ce que ton stand peut faire à ton adversaire, je suppose.

Donc évidemment Josuke se prend des pains dans la gueule au doux son de basses boostées.

Mais à l’instar de tout bon héros de shonen, la puissance de Josuke augmente au fur et à mesure qu’il se fait tabasser, il bat donc Okuyasu à son propre jeu et ce dernier s’assomme tout seul avec des pots de fleurs.

crunchyroll_20190127175738

Incroyable, Josuke a déterré le respect pour le tuer à nouveau !

Cependant, Josuke étant un bon gars, il décide d’honorer son adversaire en l’étranglant un peu, histoire que la défaite soit moins honteuse.

On a trouvé l’univers où étrangler un type est sympa, visiblement.

Mais rien n’est simple dans Jojo, et le professeur Chen a profité du combat pour traîner Koichi à l’intérieur afin de récupérer la flèche, parce qu’il faut pas gâcher !

crunchyroll_20190127175933

N’oubliez pas les trois R, les enfants : Recycler, Réutiliser, Rihanna

Pendant ce temps, dans sa voiture, Jotaro monologue~ encore sur la flèche à Stand, explique des trucs qu’on sait déjà, et déclare qu’il faut détruire l’arc et la flèche pour éviter qu’un type pire que Dio ne soit créé.

Une chose il devra logiquement faire cette saison, s’il ne crève pas dans un accident de voiture avant.

crunchyroll_20190127180053

Que fait la police ? 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s