Ces emmerdeurs de Joestar – Épisode 6 : Chipeur, arrête de chiper !

Dans l’épisode précédent, Kéké et Koichi ont fait connaissance avec Okumura senior, victime de « légers » problèmes cutanés, nous avons appris le vrai nom du professeur Chen environ 2 minutes avant que celui-ci ne se fasse aspirer dans la prise de courant par un poulet et Okuyasu s’est autoproclamé nouveau meilleur ami de Kéké.

Ah, et le poulet a volé la flèche magique et menacé Jotaro, aussi.

Tout va bien.

Aujourd’hui, l’épisode commence par une matinée ensoleillée à Morioh, où nous suivons Koichi, allant au lycée sur son joli VTT tout neuf.

Donc on s’en fout complètement qu’un poulet a buté le frère d’Okuyasu, en fait. Cool

Tout devrait logiquement aller pour le mieux, sauf qu’on est dans Jojo, ce qui signifie que même pas deux minutes plus tard, il se ramasse méchamment sur le bitume après avoir percuté un sac plastique qui trainait au milieu de la route.

Une belle journée qui commence.

Crunchyroll_20190317214837

Ça a changé, Tony Hawk Pro Skater

Et vu que les emmerdes n’arrivent jamais seules, dans cette ville comme ailleurs, Koichi se rend compte que le sac sur lequel il a roulé contenait ce qui semblait être un chat.

Chat qui a moyennement bien vécu le fait de s’être fait rouler dessus, vous vous en doutez.

Crunchyroll_20190317215303

Sérieusement ? Même pas 1 minute dans l’épisode ? 

Ce pauvre Koichi n’est pas franchement jouasse à l’idée d’avoir tué un animal et va probablement ajouter cet événement a la liste de ses traumas, mais essaie malgré tout de rationaliser en se disant que le sac était en plein milieu de la route et qu’il n’y pouvait pas grand-chose.

Un truc que le type pas du tout louche assis sur un banc à deux mètres de là approuve.

Koichi étant un bon garçon™, ce dernier aimerait bien soigner le chat, mais l’homme sur le banc l’en empêche en lui affirmant que le chat est probablement très très décédé (une réflexion logique compte tenu de la flaque de sang sur la route), puis commence à lui taper la discut’, comme si aborder un ado dans la rue, qui plus est un ado qui vient de tuer un animal, était la chose la plus normale du monde.

Surtout qu’avec ses conneries, Koichi va être en retard !

Crunchyroll_20190317222817

STRANGER DANGER ! STRANGER DANGER !

Une chose en entraînant une autre, l’inconnu, du nom de Tamami Kobayashi, force Koichi à s’asseoir avec lui et lui propose ses services de fossoyeurs de chatons, moyennant finance, cela va de soi.

Koichi commençant à sentir un peu le coup fourré, quand même, tente de se sortir de la situation, mais malheureusement pour lui, Kobayashi est relativement persuasif et déclare ne pas vouloir le laisser partir impuni après avoir écrasé son chat.

Oui parce que le type a, sans pression, laissé un chat dans un sac au milieu de la route, à la merci du premier scooter venu, ce qui n’est ABSOLUMENT PAS SUSPECT.

La conversation continue globalement de la même façon, avec un Koichi prêt à faire une crise cardiaque et un Kobayashi bien décidé à extorquer de la thune à un gamin de 15 ans, jusqu’à en venir à utiliser son stand sur lui.

Parce qu’évidemment il a un stand

Un stand se manifestant sous forme de cadenas.

Au point où j’en suis…

Crunchyroll_20190317224509

Si tu savais le nombre de gens que j’ai vu sur internet qui aimeraient bien qu’un stand s’introduise dans leur corps…

À quelques mètres de là, Okuyasu et son nouveau meilleur ami sont eux aussi sur le chemin du lycée et aperçoivent leur pote un peu dans la merde.

Mais ils n’en ont pas grand-chose à foutre à priori car pour eux c’est normal de voir Koichi se faire racketter.

Pendant ce temps-là, Kobayashi commence à raconter l’histoire de sa vie à Koichi, comme il est coutume de le faire, en lui disant qu’il y a quelques mois il a rencontré Keicho Nijimura, ce qui fut une expérience plutôt sympa puisqu’il en est ressorti avec un Pokémon lui permettant de soutirer de la thune aux gens.

Je sens que Keicho a distribué des Pokémons à 90 % des habitants de Morioh.

En tout cas, Kobayashi a l’amabilité de nous expliquer le fonctionnement de son stand : il grossit en fonction de la culpabilité de la victime.

Ce qui est pratique quand il s’agit de taxer 70 balles à Koichi, du coup.

Sauf que…

Crunchyroll_20190317225905

Jojo est arrivééééé ! Sans s’presseeeeeer !

Kéké commence à faire la morale au type tandis qu’Okuyasu essaie d’utiliser son crâne, ce qui déplait fortement à Kobayashi, qui décide qu’il est temps de chercher la merde avec deux mecs qui font deux fois sa taille, ce qui inclue Okuyasu, qui a failli buter ses deux potes y a moins d’une semaine et qui a littéralement zéro chill disponible.

Il leur demande 500 000 yens en contrepartie pour la mort du chat, Okuyasu lui donne donc un pain dans la gueule, le tout sous le regard paniqué de Koichi et celui plus que blasé de Josuke.

Crunchyroll_20190317230337

Présomptueux de ta part de penser qu’Okuyasu ne te collerait pas une mandale dans la gueule

Seulement Kobayashi, retourne complètement la situation grâce au pouvoir du chantage™, d’une dent pétée et de quelques larmes, et fini par choper Okuyasu dans son stand.

Heureusement pour eux, Josuke, dont le bon sens est tout aussi appréciable que la courbure de ses sourcils, a entre-temps eu l’idée de fouiller dans le sac où le chat était soi-disant enfermé et y découvre que tout cela n’était qu’un subterfuge à base de peluche.

Et quitte à régler les problèmes de tout le monde, il en profite pour remettre la dent du type en place comme s’il était parfaitement habilité à le faire.

Crunchyroll_20190317231002

Carglass répare, Carglass remplace !

Évidemment, Kobayashi est shook à l’idée non seulement d’avoir été démasqué, mais sans doute aussi parce que sa dentition a été réparée par un môme de 16 ans faisant 190 cm.

Il rend donc le portefeuille de Koichi, non sans avoir au préalable gardé la thune, faut pas déconner, avant de prendre la fuite comme un lâche.

Mais bon, 7000 yens c’est quand même pas des masses et il compte bien extorquer bien plus à Koichi.

Quelques heures plus tard, Koichi rentre chez lui tout chafouin après cette matinée relativement déplaisante.

Sauf que s’il pensait être enfin tranquille chez lui et oublier l’incident, ben c’est raté et il retrouve Kobayashi dans son salon en train de faire un massage à sa mère, OKLM comme diraient les jeunes.

Crunchyroll_20190318091709

[Climbing yo window, snatching yo people up]

Koichi apprécie moyennement de voir ce type tripoter sa mère (et d’une manière générale sa présence à son domicile), mais visiblement, madame Hirose trouve absolument normal de laisser entrer un parfait inconnu aux cheveux carrés chez elle et de se laisser masser.

Nous apprenons cependant que la situation bien plus compliquée qu’un simple « Bonjour, ça vous dit un massage ? ». En effet, Kobayashi s’est tapé l’incruste en prétendant rendre l’argent que « Koichi a fait tomber ce matin », puis à bullshité sévèrement la mère de Koichi en lui déclarant avoir fait tomber son portefeuille lorsque Koichi l’a percuté à vélo.

Un portefeuille contenant ~comme par hasard~ 500 000 yens.

Crunchyroll_20190318092729

« Bonjour, je me balade avec quasi 5000 euros sur moi »

Koichi tente tant bien que mal de rassurer sa pauvre mère en déclarant que c’est un extorqueur et qu’il ne dit que de la merde, mais Kobayashi est bien plus fourbe qu’anticipé et joue la carte du ticket de caisse d’un resto pour prouver que Koichi a son portefeuille.

Crunchyroll_20190318093133

Incroyable ! La fameuse technique de la facture !

Une chose en entraînant une autre, Koichi essaie de résister au chantage, mais ça se retourne contre lui et c’est cette pauvre madame Hirose qui voit son éducation être remise en question.

Et c’est ainsi qu’il réussit à poser un cadenas sur la mère de Koichi.

On a pas le cul sorti des ronces.

Mais c’est pas fini !

Tandis que Kobayashi se voit déjà taxer la maison de Koichi, la sœur de ce dernier arrive, elle aussi frappée du ~cadenas de la culpabilité~.

Et là, c’est le drame.

Crunchyroll_20190318093635

[NANI INTENSIFIES]

Ce que Koyabashi n’avait pas anticipé, c’est que Koichi est peut-être un bon garçon et un pleutre, mais on est dans un shonen, et si y a bien un truc aussi certain que la puberté chez les adolescents, c’est l’éveil de pouvoirs de super saiyen !

Crunchyroll_20190318093849

« It’s mandales o’clock, BITCH »

On pourrait croire que Koichi serait incapable de faire grand-chose avec un œuf en guise de Pokémon, mais c’est à ce moment très opportun que le dit œuf décide d’éclore, le tout sous les yeux de la famille Hirose, qui doit bien se demander pourquoi d’un coup Koichi a les cheveux en pétard et l’escroc hurle de peur.

Crunchyroll_20190318094212

Imaginez la scène sans Pokémon, maintenant.

Koichi fait sortir sa mère et sa sœur de la pièce, histoire de pas avoir de témoins, et entreprend de foutre une raclée à Kobayashi.

Ou du moins c’est ce qu’il aurait fait si son Pokémon n’était pas au niveau 1 et donc en possessions la puissance de frappe d’une demi-quiche tiède.

Ce qui lui vaut donc les quolibets de son ennemi.

Mais qui fait le malin tombe dans le ravin et il découvre rapidement que la force de ce nouveau Pokémon ne vient pas de ses petits poings chétifs mais de sa capacité à… écrire des onomatopées sur la gueule des gens pour leur faire subir des dégâts à retardement ?

Je crois ?

Crunchyroll_20190318095314

Je… euh… Okay ?

Kobayashi ne sait pas ce qu’il se passe, Koichi ne sait pas ce qu’il se passe…

JE NE SAIS PAS CE QU’IL SE PASSE.

Mais ça a l’air d’être efficace, donc pourquoi pas.

Tandis que Kobayashi se tord de douleur en crachant des sons, Koichi réfléchit un peu à ce que son Pokémon est en train de faire et en vient à une conclusion.

Crunchyroll_20190318095348

Le concept est là.

Il en profite aussi pour sortir un peu de poésie, parce qu’après tout pourquoi pas, tout est possible tout est réalisable.

Ça crie, ça balance des ordres, ça se roule par terre, et on pense que Koichi a déjà gagné, mais c’est oublier que 1 : On est dans un shonen et plus un perso prend de dégâts, plus il est puissant et 2 : Jojo.

Kobayashi décide donc que la marche à suivre pour s’assurer la victoire est de se planter un couteau dans le torse.

Crunchyroll_20190318100840

Ça a le mérite d’être expéditif

Il hurle bien fort pour alerter tout le monde alors qu’il s’est à peine coupé, balance le couteau à Koichi et s’étale par terre pile au moment où la mère et la sœur de Koichi décident de revenir dans la pièce, ce qui n’arrange pas leur condition.

Crunchyroll_20190318101013

« C’est pas moi ! J’ai un alibi ! J’étais au cinéma ! »

Koichi tente tant bien que mal de leur dire que c’est pas ce qu’elles croient, mais ça ne prend pas, sa sœur tombe dans les pommes sous le poids de la culpabilité, sa mère décide qu’il est plus simple de carrément MOURIR.

L’éclate absolue.

Crunchyroll_20190318101535

Madame. Madame, il faut cesser.

Mais dans un incroyable retournement de situation, plutôt que de faire arrêter les sons dans le corps de Kobayashi, Koichi utilise son Pokémon sur sa mère pour… lui balancer littéralement les mots « crois en moi » à la tronche.

la confiance

« Observons les effets de la confiance™ sur votre organisme »

Le pire c’est que ÇA FONCTIONNE.

Kobayashi fait d’un coup moins son malin et il est l’heure pour Koichi de lui faire BOUFFER SON SLIP.

Ou du moins le faire se rouler par terre en demandant la merci de Koichi, ce qui est pas mal non plus, si vous voulez mon avis.

Sauf que Koichi vient tout juste d’être en rupture de chill, quel dommage !

Crunchyroll_20190318102348

Okay, je valide, Koichi est adopté.

Le lendemain, sur le chemin du lycée, Okuyasu et Kéké sont le témoin d’une scène assez étrange.

Crunchyroll_20190318102849

« Okuyasu, mon pote, on dirait bien que la routourne a tourné »

Ah, et visiblement on en a toujours rien à foutre du type qui a tué Keicho.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s