E3 2019 – Nintendo : La bénédiction du Bowser en cravate

Vous ne pouvez pas savoir la douleur que j’ai éprouvée quand j’ai découvert que je ne pourrais pas regarder le Digital Event en live parce que je serai toujours au boulot à l’heure de diffusion.

Surtout sachant que cette année, il était couru d’avance que Nintendo nous parlerait de bien plus de trucs que l’année dernière (ce qui a tendance a arriver quand tu as pas 20 minutes de Smash).

Nintendo était en tout cas très attendu au tournant cette année, entre un Digital Event 2018 qui n’a pas forcément été du goût de tout le monde, une conférence Xbox basique et globalement une E3 2019 molle (sauf chez Square Enix, mais c’est facile de faire une bonne conférence quand tu montres du FFVII), l’ultime conférence du salon avait sur le dos tous les rêves et tous les espoirs des gamers™.

En vrai, de ce Digital Event j’attendais simplement Animal Crossing (comme pour tous les Nintendo Direct depuis facilement 3 ans).

Lire la suite

E3 2019 – Xbox : Une forte envie de dormir

Les enfants, vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis fatiguée. Déjà par mon boulot, puis par les épisodes de « Ces emmerdeurs… », qui ont beau sortir de manière irrégulière sont tous de même très long à préparer.

Et puis j’ai repris Dragon Age : Inquisition aussi…

Autant vous dire que je n’avais pas besoin de l’E3 en plus.

Malheureusement, j’ai fait mes choix de vie, et ils incluent devoir résumer les conférences des constructeurs tous les ans, donc nous y voilà.

L’E3 a commencé avec une conférence EA plus que décevante et dont la seule vraie info cool est l’arrivée des sirènes dans les Sims il me semble (et toujours pas de nouvelles de Dragon Age 4).

Microsoft avait donc du pain sur la planche pour faire remonter la hype collective, surtout en l’absence de Sony, qui générait quand même pas mal d’excitation à lui tout seul.

Lire la suite

Ces emmerdeurs de Joestar – Épisode 10 : Two boys, one plate of pasta

Dans l’épisode précédent, Koichi, après environ 13 heures de supplications, une perte du contrôle de sa vessie et une évolution de Pokémon, a réussi à se défaire des griffes de Yukako, le tout sans trop de dégâts physiques ou psychologiques.

En tout cas pas plus que la fois où il s’est pris une flèche dans la gorge, donc je suppose que ça va.

Yukako, quant à elle, est ressortie de cette histoire avec un peu moins de cheveux et encore plus amoureuse de Koichi, ce qui n’est pas forcément rassurant.

Lire la suite