Les Sims 4 et ma réconciliation potentielle avec la série

J’aime les Sims.

J’y joue depuis que je suis gamine. J’ai connu la débilité des Sims 1, l’attente insoutenable avant la sortie des Sims 2, les 8h d’affilé passées à  personnaliser le moindre détail durant ma toute première partie de Sims 3.

Les Sims sont pour moi une très grande partie de ma vie, de longues heures à jouer, à créer des histoires, mais également à en parler avec mes amies (que ce soit à l’école primaire, au collège ou au lycée).

J’aime les Sims et pourtant j’ai été terriblement déçue par les Sims 3.

Les mises à jour qui font complètement planter ton jeu, tout le contenu, qui aurait normalement dû être dans les disques additionnels, rendu disponible seulement en micro-paiement sur le site officiel ou mis dans des kits d’objets, des nouveautés de gameplay superficielles…

Et ce n’est que le début de ma liste.

Mais je ne suis pas là pour parler des Sims 3 et de mon ressentiment envers ce jeu.

Je suis là pour vous parler de l’espoir que me donnent les Sims 4.

Bon, c’est vrai, quand le jeu a été annoncé, j’étais relativement sceptique (parce-que si c’est pour faire comme avec les Sims 3 c’est pas la peine, etc..).

Mais au fur et à mesure des différentes vidéos de gameplay sur le jeu, je me suis surprise à espérer, à me dire qu’il y avait encore des choses qui pouvaient être sauvées dans cette série. Qu’on aurait enfin du contenue digne de ce nom sans avoir à passer par des micro-paiements à la con, et peut-être même moyen de gérer plusieurs foyers sur une même sauvegarde !

Puis est sortie la démo du mode « Créer un Sim », enfin une occasion de toucher au jeu et de voir par moi-même ce qu’il en retournait.

Et je n’ai pas été déçue de ce mode, les possibilités de Sims à créer sont infinies (et ils ont enfin des tronches vraiment différentes), tout est modelable, ce qui donne enfin l’occasion de reproduire des gens relativement fidèlement, je vais enfin pouvoir avoir les Avengers dans ma partie ! Bonheur !

Clemy sims

Bonjour, moi !

Sans parler de la fluidité du truc, je sais pas si ça sera pareil avec le jeu complet, mais ça tourne sacrément bien, alors que mon PC pédale dans la choucroute quand il faut lancer les Sims 3.

Le léger bémol cependant : plus possible de choisir la couleur et le matériau des vêtements des Sims, et on reste malheureusement sur un choix assez limité, on revient en arrière par rapport à ce qu’offrait les Sims 3, et pourtant c’était un truc bien !

Pour ce qui a été montré du mode construction, on a l’air de partir sur quelque chose d’assez intuitif et simple à prendre en main, on tire, on ajuste la hauteur, on met des trucs partout sur les murs, j’ai plutôt hâte de voir par moi-même comment ce mode est fichu.

Ils ont l’air de pas mal vanter la nouvelle IA des Sims et l’influence des personnalités sur les humeurs et relations, je sais pas vraiment ce que ça va donner, mais si ça peut contribuer à rendre aux Sims leur côté débile, je suis absolument pour, à condition que ça soit pas au détriment de la personnalisation quoi.

Sans parler de leur nouveau système de partage avec la communauté qui permet directement d’installer tout ce qui nous plait dans notre partie, plus besoin de quitter le jeu, télécharger, et installer en priant pour que ça marche, ça à l’air de se faire vite, et c’est bien.

Les Sims 4 me donnent de l’espoir pour la suite de la série, avec des outils de créations plus poussés, sans oublier la communauté de modeurs et créateurs qui va s’en donner à cœur joie.

Mais les regrettables retrait de certains éléments qui y étaient depuis le début (les piscines quoi, merde alors !) et le manque cruel de contenu à l’heure actuel (j’espère vraiment qu’ils y remédieront, parce-que ça me fait peur) ne me feront clairement pas acheter le jeu Day-one, faut pas déconner non plus. 

Aimer les Sims oui, être un pigeon, non. 

« Ace Attorney : Dual Destinies  » Un souffle d’espoir pour une série mourante ?

Le 24 octobre dernier, dans l’anonymat le plus total (merci Capcom… On reviendra là-dessus dans un autre article) est sorti le dernier né de la série Ace Attorney (connu sous le nom de Gyakuten Saiban au japon), Ace Attorney Dual Destinies.

Très attendu par une assez large communauté de fan dans le monde, ce jeu était vu comme un nouvel espoir pour une série en voie de disparition en Europe. C’est donc 5 ans après le dernier opus de la série et plusieurs années après son annonce par Capcom, que le jeu arrive enfin en occident.

Mais ce jeu est-il vraiment le « messie » que la série attendait pour revivre ? C’est ce que nous allons essayer de voir ensemble.

Lire la suite